Atelier de fabrication de peinture à la farine

L’Espace Info Energie a, en partenariat avec Seine Normandie Agglomération, organisé un atelier « Peinture à la farine » à destination du grand public, ce vendredi 7 juillet à la salle Nicolas Poussin aux Andelys.

Les participants ont découvert la fabrication d’une peinture à l’ancienne utilisée pour les bois bruts extérieurs.

L’après-midi a débuté avec un court exposé sur l’importance de faire des économies d’énergie chez soi par le biais d’une rénovation énergétique de l’enveloppe du bâtiment.

Nos animatrices ont ensuite expliqué l’importance d’utiliser des matériaux compatibles avec le bâti ancien lors d’une rénovation. Elles ont insisté sur la nécessité de veiller à une bonne gestion de la vapeur d’eau dans le bâti et dans le bois tout particulièrement, pour éviter les désordres liés à l’humidité.

Explications du procédé à Monsieur Maureille, Vice-Président de SNA et mise en pratique

La fonction d’une peinture extérieure, avant la décoration, est de protéger le bois contre les intempéries mais ne doit en aucun cas empêcher la perspiration des boiseries, sous peine de les voir pourrir à plus ou moins court terme.

Après cette introduction théorique, les participants sont passés à l’acte.

Le mélange, selon une recette ancienne, d’eau, de farine, d’ocre et quelques autres ingrédients naturels, doit cuire longuement, sous l’œil attentif du chef cuisinier. En remuant constamment, on obtient une peinture de couleur lumineuse, homogène, épaisse et facile à appliquer.

Une mise en pratique a été réalisée sur des planches et objets en bois que les participants ont apporté avec eux et qu’ils souhaitaient peindre pendant l’atelier pour ramener le fruit de leur travail à la maison.

Cette peinture perspirante et non toxique protège efficacement et longuement le bois en une ou deux couches contre les intempéries et les mousses. Les couleurs sont obtenues avec des ocres naturelles qui se marient harmonieusement avec tous les matériaux de construction anciens tels que briques, bois, pierre, silex mais elles peuvent également parer les réalisations plus modernes.

La peinture à la farine peut joliment rénover portes, volets et menuiseries anciens mais également des jardinières en bois ou autres petits objets décoratifs au jardin, et ce à un moindre coût.

Les participants ont apprécié cet atelier gratuit, les échanges techniques et conviviaux et la découverte de cette recette.

Nous souhaitons réitérer l’expérience avec éventuellement d’autres recettes de peintures, pour les murs intérieurs, le fer, les meubles …

12 septembre 2017
par