Situé entre les agglomérations du Havre et de Rouen, le Roumois Seine est un territoire périurbain, marqué par une forte dépendance à l’automobile pour les déplacements du quotidien. La Région Normandie et la Communauté de Communes du Roumois Seine lancent avec l’entreprise Karos une expérimentation de covoiturage de proximité afin de permettre aux habitants de partager leur voiture, pour se rendre au travail par exemple.

Qui est KAROS ?

Karos est une entreprise lancée en 2014 par Olivier Binet, spécialiste de la finance et du développement d’entreprises, et Tristan Croiset, spécialiste du big data et du machine learning. Leur constat était simple : les plateformes de mise en relation de covoitureurs fonctionnent bien pour le covoiturage « longue distance » (un trajet Evreux-Rennes par exemple) mais pas pour les trajets de proximité que l’on fait au quotidien. Cela demande trop de temps et d’organisation de chercher un nouveau covoiturage tous les jours, et si l’on trouve quelqu’un avec qui partager une voiture, on quitte la plateforme, ce qui a pour conséquence de retirer l’offre de trajet pour de nouveaux utilisateurs.

L’application qu’ils ont développée, et qui fonctionne grâce à l’intelligence artificielle, permet de mettre en relation les véhicules situés sur le trajet que l’on souhaite faire, à l’heure demandée. Le système peut être utilisé dans toute la France et il comprend déjà près de 130.000 utilisateurs.

Comment fonctionne l’application ?

L’application grand public a été personnalisée pour les 52.000 habitants du Roumois Seine. Comment cela fonctionne ? La première étape consiste à s’inscrire sur l’application, en indiquant son adresse de départ (le domicile par exemple) et l’adresse du trajet que l’on souhaite réaliser ainsi que l’heure de départ. Le système identifie alors des personnes qui réalisent ce trajet (ou une partie) à qui l’on peut proposer soit de les emmener, soit de monter dans leur véhicule.

Le système, conçu en partenariat avec la région Normandie, intègre aussi l’offre de transport en commun du territoire : on pourra alors vous proposer de prendre un bus ou un train, puis de continuer le trajet en covoiturage. Il s’agit là de ne pas mettre de côté l’offre de transports en commun du territoire, qui constitue une alternative à l’automobile, mais au contraire de l’intégrer aux trajets du quotidien de façon plus souple.

Le partenariat entre Karos, la Communauté de communes et la Région prévoit une tarification spéciale pour les habitants du Roumois Seine. Les conducteurs sont rémunérés au moins 1.5€ par trajet de 15 kilomètres ou moins, en ajoutant 0.10€ par kilomètre parcouru à partir du 16ème kilomètre. Les passagers, quant à eux, devront débourser 1€ pour monter dans la voiture dans la limite de 25km, puis 0.10€ par kilomètres au-delà. Pour les abonnés « tempo » (carte d’abonnement pour les trajets en train à partir de la Normandie), les trajets réalisés avec Karos sont gratuits dans la limite d’un aller-retour par jour de 25 kilomètres.

Ce dispositif est ouvert uniquement aux habitants de la Communauté de communes Roumois Seine, qui ont la possibilité d’effectuer des déplacements partout où ils le souhaitent, y compris en dehors du territoire. Tous types de trajets peuvent être indiqués dans l’application (pour les loisirs, pour se rendre à un spectacle, etc.) mais c’est sur les déplacements domicile-travail et/ou en heure de pointe que vous aurez le plus de chance d’avoir des offres à votre demande.

Une expérimentation qui pourrait être étendue

Ce dispositif est une expérimentation qui vise à proposer une offre de transport en commun via le partage des véhicules dans des territoires ruraux et périurbains. L’usage de l’application sera évalué dans un an, et pourra être étendu à toute la région Normandie, en complément de son offre de trains et de bus régionaux. La Communauté de communes du Roumois Seine pourra disposer des données anonymisées et agrégées des déplacements effectués par les utilisateurs, ce qui pourra lui permettre de mieux comprendre la façon dont les habitants se déplacent sur le territoire.

Si vous êtes habitant du Roumois Seine, n’hésitez pas à télécharger cette application et à entrer certains de vos trajets habituels afin de partager votre véhicule ou de trouver un conducteur. Le système fonctionne grâce à une masse critique d’inscrits : plus les utilisateurs sont nombreux, plus il sera aisé de trouver un trajet pour covoiturer. Partager son véhicule pour les déplacements du quotidien permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’air, c’est un acte concret pour le climat !

Pour plus d’informations, vous pouvez-vous rendre sur le site internet dédié à cette expérimentation.

 

6 juin 2018