L’AMAP, du producteur au consommateur

Quelques points pour vous éclairer sur les AMAP

 Déjà, qu’est-ce qu’une AMAP ?

Une AMAP, de son nom complet « Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne », est une association dans laquelle les participants s’inscrivent pour acheter principalement des légumes, mais aussi d’autres produits tels que du fromage, du pain… Au sein d’une AMAP, les consommateurs ont un engagement particulier avec le producteur : ils s’engagent à acheter toutes les semaines un panier, permettant ainsi au producteur d’avoir des revenus fixes, même lorsque des intempéries surviennent, baissant donc la production. Le producteur vit avec la terre, c’est le risque. Le producteur s’engage, quant à lui, à fournir des produits sains aux consommateurs. L’AMAP permet de développer le circuit court entre le producteur et le consommateur, sans passer par des intermédiaires qui fixent leur prix. Le principe de l’AMAP a commencé à se développer dans les années 60, mais l’AMAP telle qu’on la connait aujourd’hui a plutôt débuté en 2000/2001.

A quoi ça sert ? Pourquoi ne pas aller au supermarché ?

Une AMAP vous fournira des produits frais, locaux et de saison; elle favorisera l’agriculture paysanne et biologique qui a actuellement du mal à subsister face à l’agro-industrie. Et puis les AMAP sont également des lieux conviviaux dans lesquels on peut faire des rencontres…

Comment ça fonctionne ?

Une AMAP fonctionne sur un système de confiance. On paye un abonnement à l’avance et on reçoit un panier de légumes par semaine en général. Nous ne choisissons pas nos légumes, c’est en fonction de ce que produit le producteur. On peut également s’inscrire afin de recevoir d’autres produits tels que du pain, de la viande,… Les AMAP se créent à l’initiative de citoyens, et fonctionnent grâce au bénévolat. La vente peut se faire chez le producteur, mais aussi sur des points de vente en ville.

Où ?

Le réseau des AMAP de l’ancienne Haute-Normandie, c’est 64 AMAP pour 2268 adhérents, 130 producteurs et 35 types de produits différents.Pour trouver la plus près de chez vous je vous conseille de visiter ce site : http://reseau-amap-hn.com/

       

L’AMAP de Louviers

L’AMAP de Louviers existe depuis environ dix ans. Elle propose des produits locaux et évidemment, biologiques. Ses paniers de légumes varient de 8 à 14 €, suivant la taille.

Et où peut-on acheter ses produits ?

Place de la poissonnerie, à Louviers.

Quand pourrais-je m’y rendre ?

Tous les mercredis de 18h à 19h30.

Combien d’adhérents compte-t-elle aujourd’hui ?

Entre 50 et 70…

Et quels produits me sont proposés ?

Vous avez du choix ! On vous propose des paniers de légumes (de production locale), du fromage de chèvre, des œufs de poule, des volailles, de la viande de bœuf et d’agneau.

Est-ce possible de connaitre le lieu de production et le nom des producteurs ?

Oui, ces informations sont disponibles sur le site de l’AMAP ci-contre : http://reseau-amap-hn.com/amap/amap-louviers .

  

Interview de participants à l’AMAP de Louviers

Le maraîcher

Que représentent les AMAP pour vous ?

C’est grâce aux AMAP que je me suis lancé dans la production de légumes. Effectivement, on ne se lance pas dans une agriculture intensive, avec des prix imposés par les intermédiaires qui nous forcent à nous spécialiser dans un seul légume et d’en produire des hectares… L’AMAP me permet de produire une grande diversité de légumes, environ 40 différents en une année. Et je sais que mes produits seront moins gaspillés, car je sais à l’avance combien de paniers je dois produire. J’essaie de répondre aux attentes des consommateurs, qui eux s’engagent plus ou moins à acheter le produit à l’avance, en assurant donc une sécurité au producteur.

D’où vous est venue l’idée de produire pour des AMAP ?

J’avais vraiment une toute petite structure, et l’AMAP m’a permis de la rendre viable.

Quand avez-vous produit la première fois dans une AMAP ?

En 1990/1991.

Combien d’AMAP alimentez-vous aujourd’hui ?

4, ce qui me permet au cas ou une AMAP fonctionne mal ou même ferme, d’avoir d’autres AMAP sur lesquelles me reposer.

En moyenne, combien de paniers de légumes produisez-vous en une semaine ?

Je dirai une centaine, avec une quinzaine de variétés différentes chaque saison.

Avez-vous l’impression d’avoir un quelconque lien avec les consommateurs/les bénévoles ?

Oui, on se connait, on parle,… On créé des liens grâce à cette vente directe durant laquelle on peut échanger.

Quels sont les avantages/défauts d’une AMAP ?

J’ai déjà cité beaucoup d’avantages, mais pour moi je trouve que le plus important reste quand même la convivialité de ce lieu, les discussions,… Et je ne vois aucun défaut !!!

Êtes-vous satisfait des AMAP dans lesquelles vous vendez vos produits ?

Oui, bien sûr, et plus que ça même !

Le boulanger

Que représentent les AMAP pour vous ?

Le contact direct avec les adhérents, et leur retour sur mes produits.

D’où vous est venue l’idée de produire pour des AMAP ?

Pour vendre mes produits en circuit court, avec un contact direct.

Quand avez-vous produit la première fois dans une AMAP ?

C’est récent, il y a à peine deux mois.

Combien d’AMAP alimentez-vous aujourd’hui ?

2, mais je produis aussi pour les marchés,…

En moyenne, combien de pains vendez-vous en une semaine ?

Je produis entre 150 et 200 pains.

Avez-vous l’impression d’avoir un quelconque lien avec les consommateurs ?

Oui, je me sens concerné, les gens sont très intéressés notamment sur la manière de faire le pain,…

Quels sont les avantages/défauts d’une AMAP ?

L’avantage, c’est que je sais exactement le volume à produire, comme c’est sur commande, et pour moi le seul défaut que j’ai pu observer pour l’instant, ce sont les horaires tardifs des ventes.

Êtes-vous satisfait des AMAP dans lesquelles vous vendez vos produits ?

Oui, je suis plutôt satisfait.

Le bénévole

 Que représente votre AMAP pour vous ?

Une meilleure qualité de produits et le fait de permettre à un agriculteur de travailler dans de meilleures conditions.

 D’où vous est venue l’idée d’y participer ?

Pour moi, c’est important de faire travailler les producteurs locaux et de donner un peu de mon temps pour permettre à la population d’accéder à des légumes de saison et de qualité.

Y achetez-vous vos légumes ?

Oui, et j’en suis plus que satisfaite.

En moyenne, combien de paniers de légumes sont fournis chaque semaine ? Y a t-il un surplus à la fin de la vente ?

Entre 35 et 40 paniers, et il n’en reste plus après.

Avez-vous l’impression d’avoir un quelconque lien avec les producteurs/les consommateurs ?

Oui, on s’engage à prendre ses paniers, donc on est lié au producteur. Ça nous rapproche aussi des consommateurs, car nous partageons la même réflexion concernant l’alimentation.

Avez-vous déjà été dans d’autres AMAP avant celle-ci ?

Non, c’est la première.

Quels sont les avantages/défauts d’une AMAP ?

Le plus grand avantage c’est la qualité des produits, et pour moi le plus grand défaut c’est le fait qu’en hiver par exemple, il n’y ait pas beaucoup de choix : on mange majoritairement du chou !

Êtes-vous satisfait de votre AMAP ?

Oui.

L’adhérent

Que représente votre AMAP pour vous ?

Elle représente l’accès aux produits bios, locaux et donc à la proximité. Elle donne accès à la discussion, car c’est un lieu plutôt convivial. On y découvre régulièrement de nouveaux légumes.

D’où vous est venue l’idée de vous y inscrire ?

Quand j’ai eu mon premier enfant, j’ai voulu lui faire manger des produits plus sains.

Quand vous êtes-vous inscrite la première fois dans une AMAP ?

Il y a environ 5 ans, à la naissance de mon premier enfant.

En moyenne, quel poids de légumes recevez-vous en une semaine?

Je dirai environ 2Kg…

Allez-vous aussi dans des marchés, des magasins afin de compléter votre alimentation ou votre panier vous suffit-il ?

Ça peut arriver. Mais j’achète toujours du bio, soit en marché soit en grande surface.

 Avez-vous l’impression d’avoir un quelconque lien avec les producteurs ?

Oui, car on les connait, on peut même visiter leur exploitation. Donc forcément on crée des liens.

 Et avec les bénévoles ?

Aussi, car j’en ai fait moi-même partie.

Avez-vous déjà été dans d’autres AMAP avant celle-ci ?

Non, jamais.

Quels sont les avantages/défauts d’une AMAP ?

L’avantage, c’est qu’on y découvre régulièrement de nouveaux légumes. L’inconvénient c’est que si l’on n’aime pas, on les a quand même.

Êtes-vous satisfait de votre AMAP ?

Oui, bien sûr.

 

Comme quoi, l’essayer c’est l’adopter ! 🙂

Crédit photo: ALEC 27

BINARD Albertine

Stagiaire de 3ème à l’ALEC27

1 février 2017
0 Commentaires/par

AMAP de Louviers ×

Elle propose des produits biologiques et locaux et compte entre 50 et 70 adhérents.

Lire >
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *