L’essuie-tout « Zéro déchet, Zéro coût « !

Mais à quoi sert l’essuie-tout, d’où vient-il ?

« Le papier essuie-tout, ou essuietout, avec la réforme de 1990 (parfois appelé « Sopalin » en France par antonomase avec la marque française, Scott ou Scottex par antonomase en Belgique ), ou papier ménage en Suisse, est un papier très absorbant, confectionné en rouleaux d’une largeur d’une vingtaine de centimètres, servant à « éponger » les débordements et à nettoyer en cuisine. Il sert aussi à faire sécher des aliments en absorbant l’eau. Il fut inventé par Scott Paper Company en 1907 pour permettre un confort sanitaire dans les toilettes publiques.

Son principe étant d’absorber les liquides, il sert aussi bien à essuyer les tables, les légumes ou les mains qu’à nettoyer des surfaces avec des produits d’entretien.

La désintégration dans l’eau des produits de type essuie-tout étant très médiocre (non solubles) puisqu’ils sont faits pour contenir l’eau, il est conseillé de ne pas les utiliser à la place du papier hygiénique, au risque d’entraîner des problèmes de plomberie dans les sanitaires. Les produits de type essuie-tout ne sont pas recyclables (matières grasses, trop déchirés, trop humides), il serait plus écologique de remplacer le plus souvent possible leur usage par celui de simples éponges, quitte à en avoir une pour chaque fonction. Étant cependant biodégradables, ils peuvent être compostés lorsqu’ils ont été utilisés pour absorber des matières organiques. »1

Quoi ? Il y a mieux que l’essuie-tout jetable ?!

Fini les « Somachin-malin », pour ne pas citer de marques, qui ne sont pas si malins que ça… Un seul d’entre eux ne suffit pas lorsque l’on renverse un verre et je ne vous raconte pas l’état de vos poubelles, elles gonflent à vue d’œil! La première question à se poser si l’on veut trouver une alternative à l’essuie-tout pour notre quotidien est de déterminer dans quelles circonstances on l’utilise.

Vous voulez:

  • Réduire vos déchets ?
  • Réutiliser voss vieilles serviettes éponges et vieux tissus ?
  • Économiser les coûts d’achat d’essuie-tout
    • Mais combien de rouleaux utilisez-vous par an ?
  • Passer un chouette instant à créer ?

Alors, voilà une idée de confection pour les vacances d’été… qui a bien des avantages !

Composez vos essuies-tout lavables
  1. Collectez une vieille serviette éponge, et/ou un tissu absorbant.
  2. Décidez si vous souhaitez attacher les « feuilles » entre elles ou non (avec pressions ou scratch). Vous pourrez les relier entre elles et en faire rouleau. Elles peuvent aussi se poser les unes sur les autres, et ça fonctionne très bien.
  3. Découpez la serviette en carré, rectangle ou rond, comme il vous plaira.
  4. Avec une machine à coudre, surfilez les contours.
  5. Pour aller plus loin, vous pouvez mettre un autre joli tissu, récupéré d’une housse de couette (par exemple) et la découper également ; voir les liens en fin d’article.

Pour les personnes qui ne seraient ni manuelles, ni couturières, ou qui n’ont simplement pas envie ou pas le temps : ce genre d’essuie-tout réutilisable est aussi en vente, sur internet ou dans certaines boutiques de créateurs.

Et voilà, un verre renversé, une bouche à débarbouiller, des mains à essuyer, etc… : une feuille d’essuie-tout réutilisable et le tour est joué.
Ensuite passage en machine à 40°, un séchage rapide au soleil de l’été et c’est reparti pour un tour !

 

 

Pour aller plus loin :

  • https://www.zerowastefrance.org/fr/zero-waste-france
  • Les groupes locaux
    • http://zerodech.fr/
    • https://zerodechetrouen.wordpress.com/
    • eurezerodechet@gmail.com, à qui vous pouvez écrire et vous investir dans l’Eure du Zéro Déchet, Association née en 2018, basé à Louviers ils seront présents au forum des association de Louviers le 8 septembre 2018

 

1 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Essuie-tout
Crédit photo: ALEC 27
12 juillet 2018
0 Commentaires/par
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *