Le Petit Coq aux Champs, une restauration très écologique

Le 7 octobre dernier, l’hôtel restaurant « Le petit Coq aux Champs » à Campigny, près de Pont-Audemer nous a accueilli à l’occasion de l’Assemblée Générale de notre association.

 

Après la partie règlementaire, la cinquantaine de participants a pu se régaler au cours de l’apéritif déjeunatoire préparé par le chef, Jean-Marie Huard, de jus de fruits, verrines, canapés, petits fours fabriqués avec des produits majoritairement locaux, voire bio.

Ensuite Madame Huard a pris le temps de nous faire visiter les lieux, en compagnie de Madame Juliette Dessert, architecte du CAUE 27.

Le souhait des propriétaires était de restaurer les bâtiments avec des matériaux compatibles avec le bâti ancien et répondant à des critères de performance élevés. Leur choix s’est naturellement tourné vers des matériaux écologiques pour la rénovation des chambres et des pièces communes.

« Le Petit Coq aux Champs » a été construit en 4 parties, la plus ancienne étant un corps de ferme vieux de 200 ans. Ce bâtiment a su garder tout son charme, avec ses colombages, ses fenêtres à petits carreaux, la belle cheminée de la salle de restaurant et grâce également à son toit de chaume, couverture traditionnelle locale.

Dans les années 1970 une construction pour accueillir l’hôtel a été ajoutée. Cette extension a été construite en briques de terre cuite creuses, avec un enduit extérieur à la chaux. L’isolation a été réalisée en partie il y a environ 10 ans avec de la laine de lin Isovlas, du lin normand transformé en panneaux isolants au Pays-Bas. Ensuite le choix s’est tourné vers un produit 100 % français, un mélange de lin/chanvre, fabriqué en Vendée, le Biofib Duo. En couverture on retrouve également le toit de chaume assurant l’harmonie de l’ensemble.

La troisième partie est le patio-réception qui fait la liaison entre les deux premiers bâtiments. Le toit plat a été végétalisé récemment, pour éviter la surchauffe et améliorer sensiblement le confort d’été de l’accueil. Cette partie comporte également un escalier abrité par les colombages d’une ancienne chapelle remontée à l’identique. L’entre-colombage est entièrement vitré et chaque petit carreau peut s’ouvrir !

La dernière partie, des chambres modernes adaptées à l’accueil de personnes à mobilité réduite, a été ajoutée il y a peu. Elle est montée en ossature bois, isolée par de la laine de bois, avec un parement intérieur, le Fermacell, hydrofuge et, très important pour un établissement recevant du public, ignifuge. A l’extérieur un bardage bois fait la finition.

Peintures écologiques et enduits de terre ont été appliqués sur les murs intérieurs, tout comme sur ceux de la salle de restaurant et des couloirs. Un revêtement écologique recouvrira bientôt les sols des chambres : du vrai linoléum (à base d’huile de lin et de poudre de liège).

Le tout donne une ambiance chaleureuse, feutrée et propice à la détente.

Un grand merci au Petit Coq aux Champs pour son mécénat qui nous a permis d’accueillir nos adhérents dans un lieu hors du commun à l’occasion de cet évènement important pour notre association et d’avoir répondu aux questions des participants.

Crédit photo: ALEC 27
14 novembre 2017
0 Commentaires/par

Rénovation des bâtiments du Petit Coq aux Champs ×

Rénovation avec matériaux écologiques compatibles avec bâti ancien et performants énergétiquement

Lire >
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *