Territoires à énergie positive dans l’Eure : Point d’étape

Le 20 mars dernier, six mois après l’évènement de lancement de la démarche « Territoire à énergie positive dans l’Eure  » qui s’est tenu le 8 septembre 2016 à Beaumont-le-Roger, c’était au tour de la Communauté de communes du Pays de Conches d’accueillir l’ex Intercom Risle et Charentonne pour un point d’étape. Grâce aux interventions successives des élus et des techniciens des deux territoires et de leurs partenaires techniques, le travail accompli depuis plus d’un an ainsi que les projets à l’étude ou en cours de mise en oeuvre ont été présentés. Mais très exactement, que s’est-il passé sur nos 2 TEPOS ? En fait, beaucoup de choses…

Après un printemps 2016 consacré à une phase d’engagement des élus et d’élaboration du diagnostic air-énergie-climat des 2 territoires, les efforts de l’automne furent entièrement tournés vers la concertation locale dans le but d’impliquer élus mais également citoyens, associations et entreprises dans cette réflexion. Sous forme d’ateliers publics et de visites individuelles, la concertation a ainsi permis à plus de 60 personnes, sur chacun des deux territoires, de partager leurs idées ou leurs projets afin qu’ils soient intégrés à la démarche TEPOS.

L’automne 2016 fut également l’occasion pour nos 2 TEPOS de présenter une candidature commune à l’Appel à Projet TEPCV du Ministère de l’environnement. Candidature couronnée de succès puisque la convention TEPCV a été signée le 6 décembre 2016 au Ministère de l’Environnement du Développement Durable et de l’Energie , par Madame Ségolène ROYAL, en présence de Maryse HUBERT, Adjointe au Maire de Conches en charge de l’environnement. Grace à cette convention, douze actions phares relatives à la maîtrise de l’énergie, aux énergies renouvelables ou aux mobilités durables, d’un montant global de 873 000 euros, bénéficieront d’une enveloppe de 698 400 euros sur 3 ans. On mesure ici la complémentarité entre TEPOS et TEPCV.

Comme ont souhaité le rappeler les Elus, leur TEPOS n’est pas qu’une liste de projets sur le papier puisqu’un certain nombre de projets sont déjà en phase de préfiguration et devraient voir le jour, ou être bien avancés, d’ici la fin de l’année. C’est le cas de l’étude de gisement de déchets méthanisables et de la mise en place de la télégestion de l’éclairage public pour la Communauté de Communes du Pays de Conches, ou du lancement d’une AEU, Approche Environnementale de l’Urbanisme, sur le quartier de l’ancien collège de la Croix-Maitre Renault et de la mise en place d’incitations au développement des EnR pour l’Intercom Bernay Terres de Normandie.

D’ici fin juin 2017, les deux territoires devront achever leurs plans d’actions et surtout adopter des objectifs chiffrés de réduction de leurs consommations d’énergie et de leurs émissions de gaz à effet de serre, aux horizons 2020, 2030 et 2050, afin de viser leur objectif ultime : produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, en utilisant uniquement des ressources 100% locales et renouvelables.

A l’initiative en 2015 de l’appel à projet « TEPOS dans l’Eure », le Conseil Départemental de l’Eure et l’ALEC 27 ont tous deux réitéré leurs encouragements et leur soutien technique et stratégique aux deux territoires, pour encore plusieurs mois, afin de les guider aussi loin que possible dans cette ambitieuse démarche de transition énergétique et économique.

Pour aller plus loin :

Si vous souhaitez en savoir plus sur les TEPOS, ou si vous souhaitez que votre territoire se lance à son tour dans la transition énergétique, n’hésitez pas à nous contacter :

  • Marie ATINAULT – Chargée de mission énergie climat et territoires – marie.atinault@alec27.fr  – 02 32 59 25 70 / 07 68 38 21 49
27 mars 2017
par