Votre chauffe-eau vous joue des tours ? Pensez à l’entretenir !

Vous avez une consommation raisonnable d’eau chaude selon vous et pourtant, arrivé en fin de journée vous vous retrouvez parfois sans eau chaude ? Regardons ensemble les différentes causes possibles de ce problème et comment y remédier.

 

Votre consommation  d’eau

La majeure partie de votre consommation d’eau est utilisée sous votre douche. En effet, les trois postes les plus importants sont les sanitaires, la douche et le nettoyage du linge.

Votre ballon d’eau chaude est sollicité uniquement pour la vaisselle, la cuisine et l’utilisation liée aux douches. Afin de savoir si vous avez un ballon suffisant pour combler vos besoins en eau chaude, jetez un œil sur le tableau ci-dessous.

 

 

 

Votre ballon est bien dimensionné ? Cherchons donc pourquoi vous manquez d’eau chaude. Les valeurs indiquées ci-dessus sont des valeurs moyennes et prennent en compte un temps de douche moyen. En effet, la toilette représente quasiment les deux tiers de votre consommation d’eau chaude et cela peut fortement varier en fonction de vos comportements :

Attention à votre douche !!

En moyenne le débit d’eau d’une douche si on la laisse couler est de 12 L / minutes.

En faisant un petit calcul on obtient les chiffres suivants :

  • Douche de 10 minutes sans arrêt de l’eau : 120 L eau mitigée = autour de  60 L eau chaude
  • Douche de 5 minutes sans arrêt de l’eau : 60 L eau mitigée = autour de  30 L eau chaude
  • Douche de 5 minutes avec arrêt de l’eau : 15 à 25 L = autour de 7 à 10 L eau chaude
  • Douche avec une pomme économe : on passe de 12L /minutes à 8 L/ minutes.

Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants, si tout le monde prend une douche de 10 minutes sans arrêt de l’eau on arrive déjà à 240 L d’eau chaude. Il est donc primordial d’arrêter l’eau pendant que vous vous savonnez pour réduire votre consommation.

Le réglage de votre chauffe-eau

Votre chauffe-eau doit chauffer votre eau à 50° C minimum afin de réduire le risque de légionellose. Pour voir si la température est suffisante, mesurez-la après la période de chauffe de votre ballon à l’aide d’une sonde ou d’un thermomètre précis. Si elle est inférieure à 50°C, il faut réajuster la température de chauffe. Faites votre mesure le matin tôt pour un ballon électrique. Toutefois si après ce réglage le problème subsiste alors un entretien plus important est nécessaire.

Entretien de votre installation

La vidange et le détartrage de votre chauffe-eau sont deux points essentiels

Ces deux interventions permettent de préserver l’état de votre installation. La vidange permet de vider la cuve et d’en extraire le calcaire avant de la remplir à nouveau. Le détartrage est un entretien plus complet qui permet de retirer le tartre accumulé sur la résistance. Ce tartre réduit de façon importante l’efficacité de chauffe et augmente la consommation de votre ballon. Si son état est trop mauvais il sera peut être nécessaire de changer l’anode de votre ballon pour rétablir un bon fonctionnement.

Le chauffe- eau gaz :

Un entretien annuel par un prestataire agréé est obligatoire.

Le chauffe- eau solaire :

L’entretien annuel n’est pas obligatoire sauf si une résistance électrique est intégrée au ballon de stockage.

Toutefois pour bien entretenir votre installation il est préférable de :

  • Retirer les végétaux qui ont poussé sur les capteurs
  • Vérifier le fonctionnement des pompes
  • Vidanger et détartrer

Le chauffe-eau thermodynamique :

L’entretien n’est pas obligatoire sauf si la production d’eau chaude est faite par une PAC « double service ».

Le chauffe-eau électrique :

L’entretien annuel n’est pas obligatoire mais il est recommandé de faire une vidange et un  détartrage tous les 2 ans.

Pour plus d’informations, contactez nos Conseils en énergie partagée.

22 avril 2015
par