Assises de l’énergie : jour 2

Du 26 au 28 janvier, l’ALEC 27 se délocalise (très temporairement) et participe aux 16ème Assises de l’énergie, accueillies cette année par la Communauté Urbaine de Bordeaux.

3 jours d’immersion dans l’univers de la Transition énergétique, aux côtés de celles et ceux qui agissent et poussent notre pays à sortir des fossiles.

2ème Jour :

 

Transition écologique et changement de paradigme culturel :
Pendant près d’une heure, Carine Dartiguepeyrou, prospectiviste et co-auteur de “La nouvelle avant-garde” a tenté d’expliquer pourquoi notre société n’arrive pas à changer de comportements et à inventer un nouveau paradigme bien que la prise de conscience se fasse progressivement. Elle a également rappelé que cette résistance au changement est une spécificité française, qu’il serait temps d’inverser…
“pour relever les grands enjeux, il faut développer notre empathie, avancer ensemble malgré nos différences, prendre conscience et accepter de rêver” 

Chemins de transition énergétique en Europe :

Des témoignages passionnants d’élus du Canton de Vaud (Suisse) et de Bruxelles Capitale (Belgique), deux territoires ayant développé depuis quelques années une politique  énergétique volontariste et ambitieuse.

  • Bruxelles Capitale, longtemps frappée par la fermeture de l’industrie du charbon, a décidé d’utiliser la transition écologique et énergétique comme créateur d’activités et de ressources économiques par une “alliance emploi-environnement” (en grande partie via d’importants chantiers de rénovation énergétique des bâtiments).
  • Le Canton de Vaud a révisé sa Loi Energie en juillet 2014, afin d’imposer des mesures draconiennes pour l’efficacité énergétique et la planification énergétique territoriale. Son action implique donc l’ensemble des acteurs publics et privés du Canton. La ville de Lausanne a d’ailleurs reçu l’European Energy Awrd Gold en 2014, pour sa politique énergétique avant-gardiste.   

La transition énergétique, un projet de société :

Economiste et directeur de recherche au CNRS, Gaël Giraud affirme que, loin d’être une contrainte supplémentaire, la transition énergétique pourrait être un moyen de sortir de la triple crise économique, sociale et environnementale dans laquelle se trouve notre société toute entière. Selon lui, l’exemple du Japon et de la Grèce nous prouvent que ni la déflation, ni l’austérité, ne sont des solutions de sortie de crise.

Au contraire, une transition énergétique collective, solidaire et locale peut donner du sens à notre société, créer de nouvelles filières d’activité et redonner de l’espoir.

Enfin, contrairement aux idées reçues, la France ne manque pas d’idées pour financer la transition énergétique, mais manque de volonté politique…

” Il faut investir massivement dans la transition énergétique et les énergies renouvelables, sortir du système fou qui privilégie les marchés financiers à l’économie réelle” ; “Dans dix ans, les industries compétitives seront celles qui ne seront pas dépendantes du pétrole” ; “Il existe plusieurs scénarios de transition énergétique, c’est la volonté politique qui manque”.

Maryse Arditi,  responsable du réseau énergie de France Nature Environnement, a quant à elle rappelé les freins empêchant l’émergence d’un projet politique de transition énergétique, notamment la pression exercée par les grands groupes industriels…

Pour conclure, ces deux grands témoins en appellent à une nouvelle gouvernance, où les aspirations de la société civile ne seraient plus seulement entendues (cf. consultations publiques inefficaces, cacophonie au sein du CNTE…) mais réellement prises en compte dans les choix et orientations énergétiques.

Visite du premier projet d’hydrolienne fluviale de France :

Turbine © Energie de la lune

Un groupe d’une cinquantaine de personnes a eu le privilège d’embarquer à bord d’une péniche afin de découvrir les futurs sites de construction, de mise à l’eau, d’essai et d’implantation de la première hydrolienne fluviale française, qui sera installée fin 2015, sous le Pont de Pierre de Bordeaux, dans les eaux de la Garonne.

Crédit photo : ALEC 27 ; Energie de la lune

28 janvier 2015
par