Notre addiction aux transports décortiquée pendant les journées du développement durable

La MJC d’Elbeuf a organisé les journées du développement durable à St Pierre-les-Elbeuf du 27 au 30 avril 2016. WP_20160428_09_22_02_ProL’ALEC 27 a tenu un stand le jeudi matin et le samedi toute la journée, avec plus d’une vingtaine d’exposants qui ont proposé des activités variées aux passants curieux et intéressés. L’ALEC 27 a centré son stand sur le thème « tous fous du transport ! » Retour sur un événement réussi.

Fous du transport dans l’alimentation

Du riz, des pâtes, des boîtes de conserve, des paquets de gâteau, de chocolat et de sucre sont disposés sur le stand. Nolwenn LEOSTIC, animatrice scientifique de l’ALEC 27, demande aux élèves de retrouver l’origine des aliments sur les paquets. Les élèves, concentrés, recherchent les informations. Pour certains paquets, l’origine est introuvable, comme le sucre par exemple. Pour d’autres, seule la mention « origine : importation » apparaît. « Ah, j’ai trouvé ! Cela vient de Belgique ! » s’exclame un élève après avoir examiné une boîte de thé. « Regarde, c’est l’adresse du contact consommateur, ou peut-être de l’usine où les sachets sont mis en boîte. Sur le paquet, un peu plus difficile à trouver, il y a l’information de l’origine même du thé. Dans ce cas, il vient d’Inde » explique Nolwenn LEOSTIC.

« L’origine des aliments n’est pas mise en avant sur les emballages. Le coût du transport, c’est-à-dire le coût environnemental et le coût pour la santé publique, n’est pas répercuté sur le prix. Nous pouvons acheter des aliments qui ont fait plusieurs dizaines de kilomètres moins chers que des produits locaux. C’est pour cela que l’origine des aliments ne nous importe pas. » explique Nolwenn LEOSTIC.WP_20160428_10_27_50_Pro

Fous du transport dans nos achats

L’animatrice a conçu un jeu de rôle pour retracer le parcours de l’Iphone. Après avoir tracé un planisphère par terre, l’animatrice donne à chaque élève une carte et de l’argent. Certains élèves ont des cartes ‘matières premières’, d’autres des cartes ‘pièces finies’ et 4 élèves disposent de cartes ‘transport’. Le but est d’amener toutes les cartes nécessaires à l’usine de Shenzhen, en Chine. « Mais l’Iphone vient de Californie ! » contestent les élèves. « C’est écrit : designed in California au dos des Iphone ». Le terme ‘designed’ signifie que l’Iphone a été pensé en Californie mais la grande majorité des Iphone sont assemblés en Chine, bien que des usines ouvrent dans d’autres pays, comme le Brésil.

« Les cartes que vous avez dans les mains, ce n’est qu’une petite partie des composants du téléphone portable. La plupart des matériaux et des pièces nécessaires à la construction de l’Iphone sont tenus secrets. Mais avec l’information dont nous disposons, nous pouvons déjà évaluer à plus de 200 000 kilomètres le nombre de kilomètres parcourus par tous les éléments d’un Iphone avant d’arriver dans un magasin en France. Pour rappel, la circonférence de la Terre est d’environ 40 000 kilomètres. Un Iphone parcourt donc plus de 5 fois le tour de la Terre avant d’être vendu », conclut l’animatrice scientifique.

Le début de l’animation commence par la découverte de la provenance de ses vêtements. Les enfants doivent retrouver sur leurs étiquettes où ont été fabriqués leurs pulls, manteaux ou tee-shirts. En devant se placer sur le planisphère, les enfants se sont tout de suite rendus compte des déséquilibres avec une production massive dans les pays de l’est asiatique, alors qu’ils sont distribués et achetés en Europe.

« Fous des transports » résume l’inconscience de notre société dans sa dépendance au pétrole et aux déplacements à outrance des marchandises que nous consommons !

 

Pour réagir à cet article, contactez nolwenn.leostic[a]alec27.fr

Crédits photographiques : ALEC 27
13 mai 2016
par