Une première étape vers la sortie de crise de financement de l’ALEC 27

Point sur la situation de l’ALEC 27

Depuis près d’un an, malgré une efficacité opérationnelle reconnue par tous ses partenaires, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure est dans une situation économique périlleuse suite aux repositionnements de différents financeurs. En octobre dernier, après de multiples alertes rendues publiques notamment lors de son Assemblée Générale de juillet dernier, l’ALEC 27 a été placée en Redressement Judiciaire. Afin d’éviter un placement en liquidation, ce jeudi 6 décembre se tenait une ultime « Conférence de Financeurs ».

Dans ce cadre, les représentants de l’ADEME, de la Région Normandie, du Département de l’Eure, des Intercommunalités, et du SIEGE 27 se sont réunis afin de trouver une solution pérenne à cette crise financière et budgétaire. Lors de cette réunion, au-delà des aspects financiers qui ont été évoqués, la question s’est posée sous le prisme politique de l’engagement de chacune des collectivités dans le domaine de la Transition Energétique de nos territoires Eurois. Les Intercommunalités ont unanimement souligné la nécessité de maintenir l’activité de l’ALEC 27 qui est un outil majeur de leur mutualisation d’ingénierie.

Le maintien ne pouvait être réalisé sans le concours de l’ensemble des financeurs potentiels. La réunion a permis d’aboutir à un consensus sur une proposition de modèle de financement pérenne et innovant grâce à la volonté forte des Intercommunalités de l’Eure et à l’écoute et au soutien attentif des partenaires régionaux, départementaux, du SIEGE 27 et de l’ADEME.

A l’issue de cette réunion, l’ALEC 27 se réjouit de la réussite de cette conférence de financeurs qui permet de maintenir l’accompagnement opérationnel à destination des particuliers, des entreprises et des collectivités sur la question de la Transition Energétique euroise.

Il s’agit désormais de mettre en œuvre les contractualisations permettant de formaliser les engagements oraux pris par chacune des structures. A cet égard, l’ALEC 27 reste vigilante sur les éventuels blocages techniques qui pourraient entraver la sortie de crise.

Les prochaines semaines seront ainsi décisives pour permettre la mise en œuvre des accords convenus lors de la Conférence des Financeurs et ainsi sortir la structure de la crise qu’elle rencontre.

L’ALEC 27 :  Qui sommes nous ?

Au cours des dix dernières années, la volonté des territoires eurois à engager leur transition énergétique s’est traduite ainsi par la mutualisation d’actions et d’ingénierie au sein de cette structure. L’ALEC 27 est un pôle d’expertise unique en Normandie œuvrant auprès des collectivités, des particuliers et des entreprises pour réduire les consommations d’énergie et l’empreinte carbone de nos territoires. C’est une structure d’accompagnement de proximité neutre et indépendante dont l’expertise, les techniques d’interventions et la proactivité sont reconnus bien au-delà des frontières normandes.

Dans un contexte de forte restriction budgétaire, l’ALEC 27 se positionne dans une posture de développement économique qui est une double opportunité pour nos collectivités de mettre en œuvre :

  • des projets de transition énergétique entrainant une baisse des budgets de fonctionnement, voire de recettes complémentaires permettant ainsi d’abonder à la trajectoire de réduction du déficit public
  • des marchés publics permettant de dynamiser les filières économiques locales (BTP, Energie, circuits courts, énergies renouvelables…). Ce lien aux acteurs économiques locaux est essentiel pour garantir la stabilité de ces filières dans une période de fortes tensions économiques.

Les trois dernières années ont été des années de changement d’échelle afin de répondre à la demande croissante des territoires sur les thématiques Energie-Climat. Son équipe pluridisciplinaire et son approche collaborative ont permis de répondre aux besoins des porteurs de projets publics et privés mais également de développer un modèle économique exemplaire en termes de maîtrise des charges.

12 décembre 2018
par