Eclairage : diminuez vos consommations d’énergie

L’éclairage de votre habitation représente plus de 12% de votre facture d’électricité.

Parmi tous ces types d’ampoules, difficile de s’y retrouver…

Nous allons détailler ensemble les points essentiels à étudier avant de remplacer votre éclairage.

 

Tout d’abord, définissez le type d’éclairage dont vous avez besoin. S’il s’agit d’un éclairage d’ambiance, optez pour une forme d’ampoule traditionnelle. A l’inverse, pour un éclairage directif, pensez aux spots  qui seront bien plus adaptés.

Cherchez ensuite la couleur de la lumière dont vous aurez besoin. Pour cela, regardez sur l’étiquette la température de couleur :

  • Pour une couleur neutre optez pour une ampoule approchant les 2700K
  • Pour une lumière froide choisissez une ampoule proche de 3000K.
  • A l’inverse une lumière chaude se situera aux alentours de 2500 K.

Il vous faudra ensuite définir la puissance lumineuse dont vous avez besoin. On la mesure en lumens. Comptez en moyen 10 lumens/watt pour une ampoule à incandescence classique. Ainsi si vous souhaitez en remplacer une de 50W, il vous faudra une ampoule diffusant 500 lumens.

Une fois les caractéristiques de l’ampoule déterminée, il vous faudra choisir le type de technologie :

  • Les ampoules halogènes vous permettront de bénéficier d’un éclairage environ 30% moins énergivore.
  • Les lampes basse consommation ou LBC vous permettront quant à elles d’économiser  jusqu’à 80%.
  • Enfin les LED diminueront le coût d’éclairage de 90% avec une durée de vie 4 à 6 fois supérieure aux halogènes ou lampes basse consommation.

Pour les éclairages intermittents préférez les LED ou les ampoules halogènes qui n’ont  pas de temps d’allumage et résistent mieux aux allumages fréquents.

Tableau choix d'une lampe

Sachez qu’en équipant votre logement d’un éclairage performant vous pourrez économiser près de 10% de votre facture d’électricité…

Précisions mars 2016:

Notons qu’il existe encore des lampes à incandescence classiques. Depuis fin 2012, les fabricants n’ont plus le droit d’en commercialiser de nouvelles au sein de l’Union européenne en raison de leur caractère énergivore : 90% de l’énergie consommée est perdue sous forme de chaleur. Les stocks restants peuvent toutefois encore être vendus.

 

Pour aller plus loin.

Pour plus d’informations contactez votre Espace Info-Energie

Crédit photos : ADEME
23 mars 2012
par