Retour des Assises 2016 : Ensemble, faisons des Territoires à énergie positive

Ensemble, faisons des Territoires à énergie positive ! Tel était de nom de l’atelier animé par Yannick REGNIER, animateur du réseau TEPOS, à l’occasion des 17èmes Assises de l’Energie. Objectif de cet atelier : présenter 3 approches complémentaires visant à accélérer et accompagner la transition énergétique des territoires ruraux.

tepcv

Dispositif national TEPCV
Guy DIETRICH (Directeur de projet pour la Transition énergétique – MEDDE) – pdf

Un peu plus d’un an après son lancement par le Ministère de l’environnement, l’Appel à projet national TEPCV présente un bilan très positif. D’ici fin 2016, pas moins de 400 territoires lauréats auront bénéficié d’une enveloppe comprise entre 500 000 et 2 millions d’euros, destinée à accélérer la mise en oeuvre de la transition énergétique au sein de collectivités pilotes.  Ces subventions doivent contribuer au financement de projets de Maîtrise de l’énergie, d’énergies renouvelables, mais également de préservation de la biodiversité et des paysages.

Le dispositif ne se limite cependant pas à l’attribution de subventions, mais vise également à favoriser la coopération entre territoires TEPCV (création d’un réseau, de communautés régionales de travail, d’un extranet des TEPCV…).

Information importante dévoilée au cours de cet atelier : compte tenu du nombre de territoires soutenus (400) par rapport à l’objectif initial du Ministère (200), il n’y aura pas de 2ème vague TEPCV. Cependant, les territoires nommés “TEPCV en devenir” en décembre 2014, devraient pouvoir intégrer le dispositif, après avoir complété leurs candidatures.

(c) Desmond Bovey - ADEME

(c) Desmond Bovey – ADEME

TEPCV et expérimentation TEPOS en Franche-Comté
Muriel JEANNERET (Coordinatrice approches territoriales – ADEME Bourgogne France-Comté) – pdf

A l’occasion du débat national sur la transition énergétique, la Région Franche-Comté annonce, en mai 2013, son souhait de favoriser l’émergence de territoires TEPOS, en complément des nombreux PCET volontaires ou obligatoires couvrant la presque totalité du territoire.

 

Un an plus tard, le lancement de l’appel à projet national TEPCV encourage Région, DREAL et ADEME à établir un partenariat visant à coordonner et mettre en cohérence les 3 démarches :

 

  • Septembre 2014 : lancement de l’appel à projet national TEPCV : les territoires PCET sont invités à candidater ; 10 territoires seront lauréats et 2 communes nommées “TEPCV en devenir”.
  • Décembre 2014 : lancement de l’appel à projet régional TEPOS : les territoires lauréats TEPCV sont invités à candidater ; 7 territoires sont lauréats (3 groupements d’EPCI et 4 EPCI seuls).
  • Pendant 3 ans, ces territoires bénéficieront d’une AMO pour la définition et la mise en oeuvre de leur stratégie TEPOS, d’aides pour la réalisation d’études, de financements via les fonds TEPCV et des aides classiques Région/ADEME.

 

Sachant qu’à quelques kilomètres, plusieurs territoires bourguignons sont engagés dans une démarche similaire, la nouvelle grande Région Bourgogne France-Comté entre dans l’aventure TEPOS avec une longueur d’avance…

Solaire-PV-et-éolien-Veules-les-Roses-c-M.Atinault-mini

 

Des TEPOS dans l’Eure : c’est parti !
Marie ATINAULT (Chargée de mission Energie, Climat et Territoires – ALEC27) – pdf

Fidèle à l’engagement pris dans son PCET, le Conseil départemental de l’Eure lançait, en juin 2015, son premier appel à projet TEPOS. Après 3 mois de candidatures, 2 territoires furent sélectionnés :

  • La Communauté de communes du Pays de Conches, dont l’intérêt pour les énergies renouvelables et le développement durable est connu bien au-delà des frontières du département.
  • L’intercom Risle et Charentonne, riche de son activité agricole et sylvicole, mais également porteuse d’un projet éolien qui pourrait bien être le premier projet éolien citoyen de Normandie.

Ces deux territoires ruraux bénéficieront, pendant une durée de 3 ans, d’un accompagnement méthodologique et technique, assuré par l’ALEC 27. Après la réalisation du diagnostic initial, une phase de mobilisation des acteurs sera menée sur chaque territoire afin de former une instance de concertation. Celle-ci aura pour objectif de formuler des propositions et d’identifier des projets qui pourront enrichir le plan d’actions TEPOS du territoire.

L’ALEC 27 apportera également son expertise pour le montage financier et juridique des projets, en coopération avec ses réseaux partenaires (AMORCE, Energie Partagée…).

Vous l’aurez compris ! Partout en France, les Territoires à énergie positive sont en marche. Tantôt initiés par une volonté locale. Tantôt encouragés par des dispositifs nationaux. Mais une chose est sûre : cette vague de transition n’a pas fini de nous surprendre ! 

Crédits Photos : MEDDE ; ADEME ; ALEC 27
2 février 2016
par