Irreville : commune exemplaire sur l’éclairage public

L’Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure vous fait découvrir les démarches énergie-climat des différentes communes présentes sur le département de l’Eure … destination récente : Irreville, commune de 450 habitants située sur le Grand Evreux Agglomération au Nord.

Quelle est la particularité de cette commune ? Irreville est un exemple pour la maîtrise de l’énergie au niveau de son éclairage public et pour avoir obtenu 5 étoiles au concours « Villes et villages étoilés » ! Ce fût la 1ère commune du Nord de la France à recevoir cette distinction en 2009.

Pour en arriver à ce résultat, la commune a engagé un travail important et une longue réflexion sur l’utilisation globale de son éclairage public.

Une réflexion sur l’éclairage public

Depuis quelques années déjà, la commune d’Irreville a mené une réflexion profonde sur son éclairage public : coût de celui-ci (financier et énergétique), approche environnementale et approche sociétale. Cette réflexion a été initiée par Christophe QUETEL, maire ajdoint d’Irreville qui est également délégué ANPCEN, l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes et suivie par le maire et le conseil municipal.

Les objectifs étaient clairs dès le départ. L’idée principale était de conserver le confort de l’éclairage public pour les habitants en améliorant l’existant et en ajustant certaines choses :

  • changer les types de lampes, au niveau de la puissance (70 Watts max) et au niveau de la lumière (passer d’une lumière blanche à une lumière jaune),
  • limiter la lumière intrusive,
  • proposer l’arrêt complet de la lumière pendant certaines heures (de 22h à 6h30) en prenant en compte les habitudes des habitants (les heures de fin de travail, les heures de début de ramassage scolaire …) pour ne pas porter atteinte à leur confort et à leur sécurité.

Une réflexion et des objectifs menés en concertation avec les habitants et adoptés facilement, comme le signifie Christophe QUETEL : « Les habitants viennent me voir pour me dire qu’il y a des lampadaires allumés ».

L’engagement dans la démarche

La commune d’Irreville sert donc d’exemple. Son intérêt pour la consommation énergétique de l’éclairage public a été initiateur et novateur dans le département de l’Eure. Pour marquer cet intérêt et cet engagement, la commune a signé la charte des « Villes et Villages étoilés » et a déjà été labellisée deux fois, une fois en 2011 et une fois en 2013 en obtenant 5 étoiles au concours des « Villes et Villages étoilés ». Une valorisation qui a pu servir d’exemple à ses voisins qui sont de plus en plus nombreux à participer à ce concours. Ce sont donc aujourd’hui près de 60% des communes du Grand Evreux Agglomération qui sont signataires de la charte « Villes et Villages étoilés » et/ou labellisés « Villes et villages étoilés ».

Les résultats obtenus pour la commune d’Irreville sont significatifs :

  • réduction de 70% de la consommation énergétique liée à l’éclairage public,
  • remplacement de la lumière blanche, inefficace, par des lampes au sodium (lumière jaune) pour ne pas impacter le vivant (protection de la biodiversité),
  • éclairage public plus « efficace » grâce à des orientations spécifiques : lampadaires placés à des endroits stratégiques comme les passages pour piétons pour miser sur la sécurité,
  • portée pédagogique envers les habitants de la commune : montrer qu’il est possible de maintenir son confort tout en faisant des économies d’énergie et des économies financières !

Il n’y a donc pas de perte d’énergie, les lampes utilisées éclairent même plus puisqu’elles sont mieux orientées (pas vers le ciel, mais vers les trottoirs ou la route). Point important : la commune rentre ainsi dans l’objectif du Paquet Climat Energie : le « 3×20 » visant à réduire les émissions de CO2, réduire la consommation énergétique et accroître l’efficacité énergétique.

Mme Sophie BOCAGE, maire d’Irreville et Mr Christophe QUETEL, maire adjoint d’Irreville témoignent :

« En 2009, Irreville a été la 2ème ville de France à obtenir 5 étoiles au concours des « Villes et Villages étoilés » organisé par l’ANPCEN. Bien entendu, il ne s’agit pas de tomber dans l’excès. Nos objectifs sont multiples : offrir un éclairage efficace aux Irrevillais, maîtriser les coûts pour la commune et limiter la pollution lumineuse. Nous avons commencé par optimiser l’éclairage existant en travaillant sur l’orientation des lampadaires et en jouant sur les contrastes. Puis, nous avons remplacé toutes les sources de lumière blanche par des lampes au sodium (jaune). Enfin, en accord avec nos habitants, nous avons généralisé une coupure entre 22h et 6h30 du matin. Il faut savoir que nous n’avons pas subi de mécontentement de la part des habitants de notre commune et que cette démarche a même eu une portée pédagogique en montrant l’exemple aux gens et en leur signifiant qu’il est possible de faire des économies d’énergie tout en conservant son confort de vie.

En 5 ans, nous avons ainsi réduit de 70% la consommation liée à l’éclairage public et l’environnement n’est plus perturbé. Nos habitants et la biodiversité peuvent dormir tranquille ».

Pour plus d’informations : http://www.anpcen.fr/index.php5?
 
Contact : Marie ATINAULT – marie.atinault@alec27.fr ou 02.32.59.25.70.
 
 
Crédit photos : ALEC 27

 

13 mai 2014
par