La ferme de M.Chanu se chauffe au bois déchiqueté

Bien que M. Eric Chanu n’ait pas découvert le bois-énergie avec cette installation, utilisant depuis de nombreuses années une chaudière bois bûche, il souhaitait profiter d’un nécessaire renouvellement de sa chaudière pour bénéficier d’une automatisation de fonctionnement associée à une performance de régulation bien supérieure.

Accompagné dans sa réflexion par l’Alec 27, M. Chanu, agriculteur à Louviers, a installé en 2012 une chaudière automatique au bois  déchiqueté de 35 kW pour couvrir les besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire de son habitation.

Cette chaudière permet également de chauffer une petite serre. En effet, Il a  profité de cette opération pour déplacer la chaufferie dans l’un de ses bâtiments à proximité d’une serre. Il a ainsi libéré la place dans sa maison pour faire installer le boîtier de programmation et un ballon d’eau chaude bi-énergie de 300 litres.

 En effet, en période estivale, il est plus intéressant de stopper la chaudière et d’assurer le chauffage de l’eau avec une énergie alternative solaire ou électrique. La chaudière est reliée au réseau de distribution de l’habitation par un réseau technique enterré de 40 m qui assure le transport de la chaleur sans pertes significatives.

Un combustible économique issu de la forêt

 Les plaquettes sont issues du déchiquetage des bois forestiers venant du département de l’Eure. Celles-ci doivent avoir une granulométrie régulière, être exemptes d’impuretés et présenter un taux d’humidité inférieur à 25%. Elles sont livrées par camion mais M. Chanu réalise le transport lui-même avec sa benne de 35 m3. Sauf saison exceptionnelle de grand froid prolongé, trois transports répartis sur deux années suffiront.

Une installation de stockage : le silo

L’alimentation de la chaudière s’effectue à partir d’un silo de 60 m3 que M. Chanu a construit à l’arrière de son local chaufferie. Il a réalisé une astucieuse toiture coulissante qui lui permet de remplir simplement son silo avec son godet. Le désilage du combustible est assuré par un extracteur à pales rotatives de 5 m de diamètre et son transport vers le foyer s’effectue à l’aide d’une vis sans fin. En saison de chauffe, une intervention hebdomadaire suffit à l’agriculteur pour vider le bac à cendres pour un volume équivalent à un seau.

Descriptif technique

  • Besoins thermiques estimés    27 MWh utiles/an
  • Taux de couverture bois             100%
  • Équipement bois                             Hargassner HSV 30 WTH 35
  • Combustible                                      bois plaquettes
  • Consommation estimée               9 tonnes ou 34 m3 apparent
  • Date de mise en service               octobre 2012
Crédit Photo : Alec 27
6 janvier 2013
par

Une ferme chauffée au bois déchiqueté ×

Mise en place d'une chaudière pour couvrir besoins de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Lire >