Retour d’atelier : le financement citoyen des énergies renouvelables

Depuis quelques années, poussés par une forte volonté de réappropriation des questions énergétiques et de relocalisation de la production, nos territoires voient fleurir des projets d’énergies renouvelables financés, non plus uniquement par de grandes sociétés privées, mais par leurs propres habitants…. C’est possible et ça marche !

L’un des plus célèbres est le Parc éolien de Beganne en Bretagne, dont les 4 éoliennes (2 MW chacune) ont été cofinancées par une diversité d’acteurs locaux tels que citoyens, fonds régional EILAN, entreprises locales de l’ESS et par un emprunt bancaire. Mais il existe bien d’autres exemples :

Plus récemment, les articles 26 et 27 du projet de Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte donnent enfin un cadre à cette évolution et encouragent l’investissement des citoyens et des collectivités locales dans les projets d’énergies renouvelables (pour rappel, le projet de loi TEPCV a été adopté par l’Assemblée nationale le 26 mai 2015 et passera en dernière lecture au Sénat à partir du 9 juillet).

A quand le premier projet citoyen d’énergies renouvelables dans l’Eure nous direz-vous ? Patience ! Vous pourrez bientôt lire sur ce blog quelques lignes qui devraient vous faire sourire…

Dans ce contexte, afin d’éclairer les collectivités locales et les porteurs de projets sur ces nouveaux modèles économiques et juridiques, l’ALEC 27, en partenariat avec le Conseil Départemental de l’Eure, organisait à Evreux le 8 juin dernier un atelier technique intitulé : « Comment mettre l’épargne citoyenne au service des énergies renouvelables ? »

Atelier-épargne-citoyenne-9-juin-15-146-300x225

Après une présentation de l’Appel à Projet « Territoires à énergie positive dans l’Eure » par Marie-Christine JOIN-LAMBERT, 7ème vice présidente du Département, et un rappel des enjeux énergétiques et climatiques globaux et locaux par l’ALEC 27, deux intervenants se sont succedés :

  • Benjamin DELONG, cofondateur du CIGALES Dieppe Côte d’Albâtre :

Les CIGALES, Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Economie Solidaire, sont des structures dites de « capital risque solidaire » composées de 5 à 20 personnes mettant en commun leur épargne pour soutenir la création de PME ou d’associations locales à vocation d’économie sociale et solidaire. Grâce à sa gestion simplifiée, le CIGALES est de plus en plus apprécié par les habitants souhaitant investir collectivement dans des projets d’énergies renouvelables. C’est notamment le cas à Béganne, où pas moins de 53 CIGALES ont été créés, permettant de financer 11,8% du parc, uniquement avec de l’argent citoyen.

–> Présentation PDF du CIGALES Dieppe Côte d’Albâtre

  • Erwan BOUMARD, Directeur d’Energie Partagée Investissement :

Créée en 2010 à l’initiative de pionniers de la transition énergétique et de la finance solidaire, Energie Partagée est un mouvement regroupant une association et un fond d’investissement (EPI). L’association a pour vocation de conseiller les porteurs de projets d’énergies renouvelables tandis que le Fond d’Investissement vise à collecter l’épargne citoyenne nécessaire à leur financement.

–> Présentation PDF d’Energie Partagée Investissement 

En tant que structure relais d’Energie Partagée et membre du réseau TEPOS, l’ALEC 27 soutient activement le développement du financement des projets d’énergies renouvelables ou de maîtrise de l’énergie, par les citoyens et les collectivités locales.

Si vous avez connaissance, ou si vous portez un projet qui pourrait être partiellement ou totalement financé par l’épargne citoyenne locale, n’hésitez pas à nous contacter.

Contact :
Marie ATINAULT – Chargée de mission Energie Climat et Territoires
marie.atinault@alec27.fr  – 02 32 59 25 70

Crédit Photo : © Annie JACQUES / ALEC27

1 juillet 2015
par