Le défi écol’énergie récompense les éco-gestes et les oeuvres des élèves

A une semaine d’intervalle (jeudi 18 et jeudi 25 juin), les élèves des écoles Maillot et Rochereuil à Evreux et des écoles Les Dominos de Val-de-Reuil et Albert Becquart du Manoir-sur-Seine ont célébré la fin du défi écol’énergie.

 

L’annonce des résultats et la remise des trophées

« La fête de clôture, c’est l’occasion de vous rendre compte que vous n’avez pas été seuls pendant ce défi. Vous pouvez vous rendre compte du travail des autres écoles », commence l’animatrice scientifique de l’ALEC 27. Les élèves présentent leurs réalisations devant tous les élèves, professeurs, élus et journalistes et l’exercice n’est pas facile.

La fête de clôture est également l’occasion d’un petit quiz, où les connaissances des élèves sont confrontées de façon ludique.

La fête de clôture est surtout le temps et le lieu de l’annonce des résultats chiffrés des économies observées.

« L’école Albert Becquart a économisé plus de 31 000 kWh cette année sur le chauffage et 61 m3 d’eau, soit 61 000 litres d’eau ! » félicite l’animatrice scientifique. « Ouah, c’est beaucoup ! », s’exclament les élèves. Les données des écoles d’Evreux n’ont pas pu être traitées et l’école Les Dominos de Val-de-Reuil a enregistré une légère hausse de sa consommation, explicable par l’accueil des activités du temps périscolaire et l’ouverture de la cantine un jour de plus par semaine.

A l’issue de l’annonce des résultats, des trophées et des diplômes sont remis aux élèves et aux professeurs. Chaque école a été récompensée pour un aspect particulier : sa motivation, sa créativité ou l’importance des économies réalisées.

Un petit aperçu des présentations des élèves

Les réalisations des élèves sont de grande qualité mais surtout très diverses.

« Notre écogeste, c’est le covoiturage. On a récupéré du grillage, du plâtre, de la peinture et des bouts de laine pour les cheveux », expliquent les élèves de l’école Maillot d’Evreux.

« Arrête de jeter des déchets partout ! Jeter les déchets, ça pollue la planète et la femme de ménage n’est pas là pour ramasser tes bêtises » soulignent les élèves de l’école Les Dominos de Val-de-Reuil.

« Il y a un asinobus qui permet d’accompagner les élèves à l’école plutôt que les parents emmènent leurs enfants en voiture » commentent les élèves de l’école Albert Becquart du Manoir-sur-Seine.

« Quelles sont les façons d’économiser l’eau ? Lis la pancarte pour avoir les réponses, et si tu réponds correctement, je te donnerai un ticket vert pour que tu reçoives un diplôme », explique un élève déguisé en robot de l’école Rochereuil d’Evreux.

Le comité de clôture pour évaluer l’ensemble du défi

A la suite de cette fête, les comités de clôture permettent de réunir tous les acteurs (professeurs, directeurs, agents et élus de la mairie et l’animatrice scientifique de l’ALEC 27) et de faire le point sur le déroulé du défi afin de poursuivre son amélioration. Sont abordés :

–          La durée et l’espacement des séances,

–          La pertinence et l’intérêt du contenu pédagogique

–          La méthodologie et le déroulé du défi (organisation des fêtes, des comités de suivi, etc.)

–          L’accès aux relevés de consommation et l’interprétation des résultats,

–          La généralisation de la sensibilisation de la classe pilote à toute l’école,

–          La communication entre les acteurs (école/mairie/ALEC 27) et sur le défi…

Ces temps d’échanges sont nécessaires au bon déroulement du défi et à son amélioration car les remarques sont intégrées pour l’année suivante.

 

Article rédigé par Nolwenn LEOSTIC.

Crédits photographiques:  ALEC 27
29 juin 2015
par