Le Wattmètre : un outil pour les économies d’énergies

C’est un instrument de mesure très utile pour savoir ce que consomment les appareils électriques et électroniques d’un ménage. Il peut même repérer ceux qui «volent» de l’électricité lorsqu’on les croit pourtant éteints !

 

Un wattmètre est un appareil qui permet de mesurer la puissance électrique que soutire à tout moment un appareil électrique ou électronique. La puissance, qui se donne en watts (W), représente l’énergie électrique consommée à chaque seconde. Certains modèles de wattmètres peuvent aussi mesurer l’énergie électrique totale consommée durant un certain temps, par exemple sur 24 heures : cette énergie se donne en kilowattheure (kWh), que l’on peut traduire directement en coût si l’on connaît le prix du kWh.

Tous les wattmètres du marché ne sont pas capables de détecter les faibles puissances de l’ordre de 1 à 7 watts que beaucoup d’appareils électriques et électroniques «volent» même lorsqu’ils sont apparemment éteints (consommation cachée).

 

Dans un ménage, on aura intérêt à utiliser le wattmètre pour tester tous les appareils éteints : radio, télévision, ordinateur, console de jeu, etc. Si un appareil tire inutilement du courant même s’il est sur OFF, on peut le brancher sur une barrette multiprise munie d’un interrupteur (pour le débrancher sans avoir à en retirer la fiche). Le wattmètre permet aussi de tester ses lampes de salon, de bureau et de chevet. On repérera non seulement les «voleuses» d’électricité mais aussi celles qui tirent trop d’énergie. Pour les appareils au fonctionnement intermittent, tels les congélateurs et les frigos, on mesurera l’énergie totale consommée sur 24 heures (en kWh). On pourra ensuite comparer avec les modèles récents.

 

Source : Energie-environnement.ch

Pour plus d’information :

Contactez l’Espace Info-Energie de l’ALEC 27.

Crédit photo: ALEC 27

9 décembre 2015
par