L’édito de la newsletter de mars 2016

Voici maintenant six mois que j’ai été élue présidente de l’ALEC 27… Six mois pendant lesquels j’ai pris connaissance des dossiers, rencontré institutions et territoires financeurs pour présenter notre nouvelle gouvernance et les orientations données par le conseil d’administration, appris de chacun des salariés qui composent l’équipe. Pas un jour, depuis six mois et malgré les défis à relever, je n’ai eu à regretter ma candidature tant les enjeux sont passionnants et mes collaborateurs (administrateurs et salariés) motivés, inventifs et compétents. De nouvelles conventions ont été signées, de nouveaux partenariats sont engagés et je tiens à vous remercier tous (élus des différentes collectivités, service de l’Etat, institutions et agences) pour votre bienveillance et la confiance renouvelée.

Ces dernières semaines, l’équipe de l’ALEC 27 a mis les bouchées doubles pour accompagner les territoires. Deux grands dossiers ont marqué notre actualité : la mise en place de la Maison de la Rénovation de l’agglomération Seine-Eure et le soutien aux collectivités pour monter les dossiers de candidature au Fonds Local d’Investissement pour la Transition Energétique (FLITE).

La Maison de la Rénovation sera inaugurée dans nos locaux le vendredi 1er avril. L’Agglo Seine-Eure a décidé de créer un lieu unique pour permettre aux habitants d’être mieux accompagnés dans leurs projets de rénovation. Tous les dispositifs existants sont ainsi regroupés. L’Agglo a ainsi signé un partenariat avec l’ALEC 27 pour être l’interlocuteur privilégié des habitants et leur faciliter les relations avec les professionnels du bâtiment et le secteur bancaire.

Le Fonds Local d’Investissement pour la Transition Energétique, quant à lui, a pour objectif de financer les projets d’investissement des collectivités dès lors qu’ils participent à l’application de la Loi relative à la transition énergétique : rénovation thermique, développement des énergies renouvelables, mobilité, etc. Ce ne sont pas moins de 25 millions d’euros qui pourront être mobilisés en Normandie par les territoires. Nous espérons que les critères d’attribution autoriseront le financement des petits comme des grands projets, et qu’ainsi de nouveaux territoires s’inscriront durablement dans un développement soutenable.

Ces dispositifs vont indéniablement permettre la réalisation de projets, de particuliers et de collectivités, qui non seulement visent la sobriété énergétique mais auront aussi un impact fort en matière de dynamisme économique.

La vocation de l’ALEC 27 est résolument de soutenir et d’accompagner tous ces projets.

Nous restons à votre écoute et à votre service !

 

Anne TERLEZ

 

4 avril 2016
par