Les réseaux de chaleur au bois-énergie ont la cote…

Jeudi 16 février 2012, le Conseil communautaire de l’Agglomération Seine-Eure votait l’étude pour un réseau de chaleur au bois-énergie pour la Ville de Louviers.

A terme, celui-ci pourrait parcourir de part en part la ville de Louviers : du quartier Maison rouge jusqu’au futur centre aquatique. Entre ces deux extrémités, l’étude devra déterminer quels sont les bâtiments potentiellement raccordables.

Cette étude est financée à 50% par l’ADEME et à 25% par la CASE.

Un tel projet permettrait ainsi  à un grand nombre d’usagers de bénéficier d’un chauffage issu essentiellement de la biomasse et à faible impact climatique.

Projet idéaliste?

Pas tant que cela. A titre d’exemple,  la ville de Maromme en Seine-Maritime a opté pour un réseau de chaleur qui pourrait être raccordé sur l’ensemble de son territoire. Le raccordement serait gratuit pour l’ensemble des utilisateurs potentiellement intéressés : co-propriétés, bailleurs, entreprises mais aussi particuliers.

Ce réseau alimentera l’équivalent de 3.000 logements sur plus de 25 km (sur les 36 km de voiries que compte la ville de Maromme). Le combustible (plaquettes) devra provenir pour 50% de co-produits issus de l’entretien des forêts et pour un rayon d’approvisionnement inférieur à 50 km.

Les travaux sont en cours… La mise en route du réseau de chaleur est attendue pour la fin de l’année.

Pour plus d’information sur le réseau de chaleur de Marome : Cliquez ici

Crédit Photo : ActuaLouviers
23 février 2012
par