Les TEPOS arrivent dans l’EURE

Nous en parlions dans notre article du 2 juillet, le Conseil Départemental, en partenariat avec l’ALEC 27,  lançait un appel à candidatures « Territoires à Energie POSitive dans l’Eure ».

Cette démarche du Département, très novatrice, visait à identifier deux territoires eurois souhaitant à terme produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, c’est-à-dire d’aller vers une réduction maximum de leurs consommations d’énergie et de couvrir les besoins restants par des énergies renouvelables produites localement. L’esprit du TEPOS est aussi de fédérer tous les acteurs du territoire (collectivités, citoyens, entreprises, organismes, associations, …) autour d’une même dynamique et où chacun a son rôle à jouer.

Toutes nos félicitations aux deux territoires retenus que sont:

logo IRC petit

 

 

 

  • l’Intercom Risle et Charentonne

Née en 2014 de la fusion de la Communauté de communes Risle et Charentonne et de l’Intercom du Pays Beaumontais, l’Intercom Risle et Charentonne rassemble aujourd’hui 24 communes. Ce territoire rural de près de 16 000 habitants est présidé par Jean-Claude ROUSSELIN, également Maire de Rouge-Perriers. Traversée par la Risle et dominée par le plateau du Neubourg, l’Intercom présente une grande diversité paysagère (vallées humides, forêts, plaines agricoles) et les ressources naturelles associées (bois, végétaux, cours d’eau, vent…). Depuis quelques mois, le territoire est l’objet de toutes les attentions puisqu’il pourrait accueillir le 1er projet éolien participatif et citoyen de Normandie, sur les communes de Bray et Tilleul-Othon. Mais n’ayez crainte, le territoire a plus d’une énergie renouvelable dans son sac…

ComCom Conches

 

  • la Communauté de Communes du Pays de Conches

Présidée par Alfred RECOURS, Maire de Conches en Ouche depuis 1984, la Communauté de communes du Pays de Conches regroupe 27 communes, soit un peu plus de 18 000 habitants. Ce joli territoire réputé pour sa biodiversité bénéficie d’un important réseau hydrologique (vallée de l’Iton, du Rouloir, du Lême) et de vastes forêts. Un potentiel forestier que la ville de Conches a su exploiter dès 1993, en mettant en service la première chaufferie bois et le premier réseau de chaleur collectif de Normandie, alimenté par de la sciure, des écorces et du broyat de palette issu des scieries de la région. Aujourd’hui, d’autres pistes pourraient être explorées, notamment le solaire photovoltaïque et la méthanisation.

 

Leur objectif : arriver à la mise en œuvre d’actions concrètes, mobilisatrices et génératrices d’économies qui seront proposées de façon pragmatique.

Pour cela, l’accompagnement souhaité par le Conseil Départemental de l’Eure et porté par l’ALEC 27 consiste en une aide stratégique, méthodologique et technique. D’une durée de 3 ans, elle se déroulera en 4 phases:

  1. la réalisation d’un diagnostic
  2. la mise en place d’une concertation
  3. la construction d’un programme d’actions
  4. l’accompagnement à la mise en oeuvre des projets

 

Chaque lauréat a nommé un référent TEPOS sur son territoire. La démarche sera portée par le binôme « Référent du territoire – Chargée de mission ALEC ». La phase de diagnostic débute actuellement. Elle s’appuie sur un grand nombre de données et d’études déjà existantes, permettant de dessiner le profil énergétique du territoire et de partager un diagnostic commun avec les acteurs du projet.

 

Tous les trimestres, nous vous tiendrons informés sur notre site de l’avancement de cette démarche sur les deux territoires.

 

Pour en savoir plus :

Marie ATINAULT – Chargée de mission énergie climat et territoires – marie.atinault@alec27.fr

Annie JACQUES – Chargée de communication – annie.jacques@alec27.fr

17 février 2016
par

TEPOS ×

Engagement de la Com. Com. du Pays de Conches dans une démarche Territoire à Energie POSitive

Lire >

TEPOS ×

Engagement de l'Intercom Risle & Charentonne dans une démarche Territoire à Energie POSitive

Lire >