Les veilles, une habitude énergivore

Il n’est pas rare aujourd’hui de laisser nos appareils électriques en veille. L’impact de cet oubli n’est pas négligeable :en France, les appareils en veille consomment l’équivalent de la production de deux centrales nucléaires.

Voici une vidéo de la série Les énergivOres, produite par le CRDP de l’académie de Besançon, en collaboration avec AJENA, Lons-le-Saunier.

Pour plus d’informations, consultez le site des énergivOres

19 juillet 2012
par