Linky, le compteur intelligent ?

Les compteurs LINKY vont bientôt arriver dans vos foyers si cela n’est pas déjà fait. Les premiers compteurs ont été posés en décembre 2015 et l’objectif est de poser trois millions de compteurs d’ici la fin 2016.

 

Après le succès de la COP21 en décembre 2015, ce compteur est censé nous engager plus encore sur la voie de la transition énergétique et permettre à terme la mise en place de ces réseaux intelligents ‘Smart Grids» pour mieux gérer les flux, les échanges électriques entre les installations consommatrices et productrices.

 

Pour les petits producteurs d’électricité , le compteur Linky facilitera l’installation des moyens de produc­tion d’énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien) en per­mettant l’utilisation d’un compteur unique qui enregistrera à la fois les index de production et de consommation. Chez les particu­liers producteurs d’électricité, un compteur Linky remplacera donc les deux compteurs actuellement installés.

 

Est-ce obligatoire ?

Oui, ce remplacement est obligatoire, car le compteur d’électricité ne vous appartient pas. Il est un bien de la concession du réseau de distribution d’électricité, propriété de la collectivité locale qui concède à ERDF la responsabilité de son exploitation. À ce titre, vous devez permettre à ERDF l’accès au compteur et vous n’avez pas le droit de vous op­poser à son changement.

Les compteurs communicants faciliteront l’intégration des énergies renouvelables et de la mobilité électrique sur le réseau basse tension, en permettant de mieux gérer l’équilibre « offre / demande ». Grâce à ces nouveaux compteurs, ErdF entend moderniser son réseau et mieux le piloter.

Certains de nos voisins dans l’Union européenne sont déjà équipés de compteurs communiquants depuis un bon moment.

Trois pays ont déjà déployé la totalité de leurs nou­veaux compteurs communicants :

  • la Finlande, avec 3,1 millions de compteurs
  • la Suède, avec 5,2 millions de compteurs
  • l’Italie, avec 37 millions de compteurs posés entre 2001 et 2008

Plus largement, environ 313 millions de compteurs communicants sont installés dans différents pays, dont la majorité en Italie, en Suède, aux Etats-Unis et en Asie.

Les systèmes déployés dans ces pays sont forcément des technologies plus anciennes que le compteur Linky français et offrent moins de fonctionnalités. Mais il faut savoir que certain de ces pays ont posé des compteurs communicants dans des buts différents :

l’Italie afin de lutter contre la fraude, et la Suède pour répondre à des interventions difficiles chez les consommateurs du fait de leur dispersion …

Ci-dessous le plan de déploiement de ERDF jusqu’en 2021 ou l’objectif de 35 millions de compteurs Linky en fonctionnement sera atteint.

tableau linky

Vous pouvez connaitre grâce au site ErdF à quel moment est prévu le déploiement du système dans votre ville : www.erdf.fr/Linky

Sur le site vous pouvez suivre le déploiement national et consulter la carte France.

 

La pose dure en moyenne 30 minutes par des entreprises partenaires de ErdF. En effet vu l’ampleur du chantier, ErdF a confié à 80 entreprises la pose de ces compteurs communicants. Cela représente 5 000 emplois de techniciens poseurs sur le territoire français, à cela il faut ajouter 5 000 autres emplois dans les 6 entreprises en charge de la fabrication et l’assemblage des compteurs.

Une fois le compteur posé, il est judicieux de suivre de près les consommations affichées pour être certain que les fils de signaux ErdF « heures creuses/ heures pleines » par exemple sont bien connectés. Cela joue directement sur le déclenchement des horaires de programmation chauffage si vous êtes à l’électrique ou sur le chauffage de votre ballon d’eau chaude. Il ne faudrait pas se retrouver en heures pleines en permanence !

 

Ce compteur n’aura aucun impact sur la facture de chacun, puisque la fourniture et la pose du compteur ne vous seront pas facturées. Le modèle économique du projet est équilibré d’après ErdF puisque les gains de consommation générés par ce système compenseront son coût de fabrication et son installation.

 

Alors quels sont les avantages de ce compteur d’après ErdF ?

 

Plus de confort, plus de services et plus d’économie :

 

Des économies, OUI, mais à condition de changer vos comportements grâce au suivi et à la connaissance de vos consommations en temps réel. Ce n’est pas le compteur qui fait des économies tout seul pour vous. L’idée étant que chacun puisse maîtriser ses consommations et les comprendre de manière à agir. Il est vrai que pour améliorer un système quel qu’il soit, il faut être capable d’en mesurer les consommations en amont afin d’optimiser ensuite son fonctionnement.

Est-ce que ce cycle vertueux sera durable dans le temps? Nous verrons bien .

 

Le suivi de vos consommations électriques sur le site Internet d’ERDF (visualisation des données men­suelles, hebdomadaires, journalières, horaires.).

 

La plupart des interventions pourront être réalisées à distance, sans rendez-vous et sans dérangement pour le consommateur (mise en service, changement de puissance, relève, résiliation…). Ces interventions seront réalisées dans un délai plus rapide d’après ErdF (en moins de 24 heures contre 5 jours actuellement).

 

Vous aurez la possibilité d’être facturés par votre fournisseur sur la base de votre consommation réelle, et non plus sur des estimations, notez que cette option est déjà possible aujourd’hui en transmettant vos index compteur mensuellement.

Le consommateur pourra s’il le souhaite et moyennant un équipement supplémentaire, étendre les possibilités de pilotage des appareils de la maison grâce au compteur Linky.

Il s’agit de connecter à votre compteur un Émetteur Radio Linky – ERL, optionnel (n’est pas fourni ni installé par ERDF lors du déploiement). Ce module permettra d’envoyer les informations du compteur vers des équipements de la maison (exemple : pour le suivi des consommations en temps réel, pilotage d’appareils, tablette, smartphone etc.).

 

Une diminution des temps de coupure : en cas de panne sur le réseau, les infor­mations disponibles grâce aux compteurs communicants faciliteront le diagnostic d’ERDF et permettront un rétablissement plus rapide.

 

Des services en plus: les fournisseurs d’énergie auront la possibilité de proposer à leurs clients, des offres correspondant davantage à leurs ha­bitudes de consommation, comme par exemple des tarifs « heures semaines / heures week-end », de différer ou de réduire leur consommation d’électricité en cas de pics de consommation sur le réseau, de piloter leurs consommations en fonction de leurs usages…

Comment ça marche ?

Le compteur utilise la technologie des courants porteurs en ligne (CPL). Le CPL utilise les câbles du réseau électrique basse tension pour transmettre un signal sur la sinusoïde de votre courant alternatif.

Cette technologie est déjà utilisée depuis de nombreuses années pour le déclenchement des « heures creuses / heures pleines », pour le déclenchement de votre chauffe-eau sanitaire par ErdF. Le CPL peut être aussi utilisé dans vos habitations pour la domotique et commander des appareils ou créer une communication entre certains équipements (box Internet – PC).

 

Est-il dangereux pour la santé ?

 

Non, d’après l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences).

Le compteur n’utilise pas de transmissions par radiofréquences. Le compteur Linky est un équipement électrique basse puissance, comparable aux compteurs électroniques dont les consommateurs sont déjà équipés. À l’intérieur du logement (si c’est le cas), le compteur Linky n’induira pas davantage de champs électromagnétiques que le compteur actuel.

On peut estimer inférieur à 0.1 Volt/m le bruit de fond du compteur à 20 cm (source LNE), pour information, une ampoule basse consommation : 15 V/m à 30 cm, une Box Wifi : 0.3 V/m à 40 cm, un téléphone sans fil : 1.8 V/m à 40 cm

 

Pour aller plus loin vous pouvez consulter les liens Url indiqués ci-dessous ou venir rencontrer les Conseillers de l’Espace Info-Energie.

Le partenariat avec l’ADEME et les Espaces Info-Énergie a pour but d’aider les particuliers à trouver les bons gestes et les bonnes actions pour maîtriser leur consommation d’énergie.

http://renovation-info-service.gouv.fr/

 

Avis de l’ADEME sur le compteur Linky : http://www.presse.ademe.fr/2015/07/avis-de-lademe-linky-le-deploiement-du-compteur-communicant-doit-sinscrire-dans-une-approche-de-services-integree.html

 

Laboratoire national de métrologie et d’essais

http://www.lne.fr/fr/marches/construction/efficacite-energetique.asp

 

 

ERDF proposera également des affichages en mairie, un support téléphonique client :N° vert Linky 0 800 054 659 et des informations sur le site Internet www.erdf.fr/Linky

 Crédit photo: ALEC 27
22 mars 2016
2 Commentaires/par
2 réponses
    • Bernard LE ROUX - Conseiller en Energie Partagé CAPE
      Bernard LE ROUX - Conseiller en Energie Partagé CAPE dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre question,

      En complément, je vous propose la lecture de l’article ci-dessous de « Quechoisir » :

      http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/actualite-compteurs-linky-dangereux-ou-pas

      Vous comprendrez bien que nous ne sommes pas spécialistes de ces questions très techniques qui doivent être traitées par des organismes compétents de santé publique et de recherche.
      A ma connaissance personne aujourd’hui n’a démontré la dangerosité concernant cette technologie.
      Le magazine Quechoisir semble indiquer que nos téléphones portables, nos Box Wifi et autres sont bien plus polluantes que la technologie CPL mise en œuvre avec le Linky.
      AFFAIRE à suivre !

      Cordialement,

Les commentaires sont désactivés.