Livre d’Or de l’ALEC 27

Nous avons reçu un nombre important de messages, de signes de soutiens, … par mail ou sur le mur d’expression mis à disposition lors de la journée du 6 juillet 2019. Ce livre d’Or les reprend.

Un grand merci pour tous vos soutiens, la route de la transition énergétique est encore longue… Nous ne manquerons pas de nous revoir sur le chemin !


Vous vivez actuellement des moments difficiles avec votre structure et nous nous sentons bien impuissants mais solidaires…

Hugues – Membre d’un collectif citoyen

Quel courage et force mentale d’organiser cette journée de cette façon, dans cet état d’esprit, contre vents et marées, tournés vers un lendemain positif ! Vraiment chapeau pour tout ça, c’est fou.
Alors moi; j’aurai juste envie de pouvoir être là simplement au moment ou ce sera trop difficile; et puis sur le mur d’expression, exprimer que je suis sans voix… des points d’exclamations au-dessus de ma tête, des points d’interrogations, trois petits points…
“Quand on sait ce qu’on sait et qu’on voit ce qu’on voit, et qu’on vit ce qu’on vit”… bref… quand on sait tout ce qu’il faudrait faire..  

Christel -Directrice d’une structure partenaire et Fondatrice d’un réseau national

Nous avons appris avec tristesse la fin de l’ALEC 27. Nous aurions aimé être des vôtres pour cette dernière rencontre, malheureusement la distance nous en empêche.  
A défaut d’être présents, nous aimerions au moins vous exprimer notre gratitude pour le temps et l’énergie que vous avez mis dans votre travail plus que nécessaire pour pouvoir continuer à habiter la planète durablement.
Surtout nous aimerions vous remercier pour le soutien que vous avez apporté au projet « Eco-logis, un autre monde en construction(s)”. Votre confiance nous a permis de construire une exposition qui, depuis a voyagé dans plus de 15 villes en France. Elle s’exporte même au-delà de l’hexagone puisqu’ à l’automne elle sera au Luxembourg !
Grâce à cette exposition, depuis un an, notre association Porte-Bagages a pu recruter une monteuse et un web-master. L’objectif est de sortir en janvier 2020 une web-série et un web-documentaire en ligne et gratuit pour diffuser largement tous les projets et idées que nous avons eu la chance de découvrir durant notre aventure. Ce site interactif permettra également de montrer un maximum d’exemples d’habitats alternatifs et des manières de vivre un peu différentes ici en France !
Notre projet porte en lui un petit bout de l’ALEC, comme les nombreux autres que vous avez pu accompagner. Nous ferons de notre mieux pour que les graines que vous avez plantées puisse continuer à essaimer pour construire un monde un peu meilleur pour tous. 
Bonne chance à chacun dans vos nouveaux projets
 

Chloé et Olivier – Association partenaire

Quelle nouvelle…
J’espère que vous gardez le moral. C’est dramatique ces évolutions dans certaines ALEC/EIE…
Bon courage

Stéphane – Directeur d’une structure partenaire

Le temps passé à l’ALEC 27 aura été une période riche d’apprentissages et remplie d’espoir de faire avancer la transition écologique dans les territoires de façon concrète. Face à l’urgence du dérèglement climatique, mais aussi aux compétences et à la motivation de l’équipe en place, sa fermeture est un non-sens. Toute l’équipe aura su faire preuve d’une belle résilience face aux difficultés, et poursuivra la mission de l’ALEC 27 dans sa vie personnelle et professionnelle, j’en suis convaincue. Je souhaiterais remercier toute l’équipe et les administrateurs, merci pour votre accueil, merci pour votre bienveillance et pour tout le travail accompli ensemble, nous pouvons en être fiers.

Aude – Salariée de l’ALEC 27

Je viens de recevoir votre newsletter et je suis extrêmement surpris et déçu d’apprendre la liquidation de l’Alec 27. Je vous suivais de loin par votre newsletter (hormis notre participation l’an passé à une formation sur le défi class’énergie)  mais je la lisais toujours avec bcp d’intérêt et j’étais admiratif de toutes les actions mises en oeuvre. Je n’en reviens pas que, à un moment où il fait plus de 20 degrés au pôle Nord dans une région où la moyenne des températures à cette période est habituellement entre 3 et 5 degrés, on ne vous permette pas de continuer votre travail pourtant salutaire….
Je suis admiratif aussi de l’esprit constructif dans lequel vous avez achevé cette histoire. J’espère que toute l’équipe arrivera à rebondir et à faire profiter d autres territoires vraiment motivés de son expérience très riche.
Bon courage à vous

Denis – Agent d’une structure territoriale de la Manche

Je viens de recevoir un mail, je suis… consternée, très triste, et aussi révoltée de voir qu’un travail comme le vôtre peut être liquidé, même si je sais que vous faites tout pour qu’il y ait une ou plusieurs suites, individuelles et collectives.
Amitiés.

Sandrine – Présidente d’un réseau partenaire

J’ai vécu une belle aventure humaine dans une structure qui portait des valeurs fortes, une éthique et j’ai apprécié un management que je n’avais pas rencontré ailleurs. J’ai énormément appris. Des personnalités et des compétences très diverses enrichissaient une équipe soudée et mue par le professionnalisme. Merci à tous pour cela. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé collectivement et individuellement !

Annie – Salariée de l’ALEC 27

Triste nouvelle que voilà… En tout cas, 20 ans à accompagner la population dans le schéma de transition est une belle aventure, à féliciter !

Camille – Entrepreneur local

Je suis désolé d’apprendre ces mauvaises nouvelles, c’est la fin d’une histoire mais je n’ai aucun doute sur votre capacité d’en écrire une nouvelle, encore plus belle. Si je peux être d’une quelconque utilité n’hésitez pas à me solliciter.

Roland – Directeur d’une structure partenaire

C’est avec grand plaisir que j’ai pu travailler au sein de l’ALEC27 pendant 6 belles années.
Un esprit d’équipe formidable, des moments forts partagés tous ensembles, des projets merveilleux qui ont vu le jour, un merveilleux parcours tout simplement.
En espérant très fortement que l’aventure continue auprès des différents collectifs citoyens et territoires qui sauront reprendre le flambeau et continuer leur chemin vers une transition écologique réussie.
Belle route à tous !

Jessica -Salariée de l’ALEC 27

Malgré tous vos efforts, la fin de votre aventure n’a pu être évitée.
Retenons notre collaboration, nos échanges et nos actions auprès des familles. Que votre expérience et votre richesse professionnelle vous permettent de rebondir après cette expérience !

Sophie

J’espère que vous continuez à recevoir des messages de soutien, en tout cas voici mes pensées le plus positives en ce vendredi soir !
Je pense bien à vous, j’espère que vous tenez bon.

Alban – Directeur d’une structure partenaire

J’ai été très heureuse lorsque j’ai pris mon poste à l’ALEC 27 il y a 3 ans de cela, car c’est une association qui portait mes valeurs, j’étais donc en cohérence avec mon travail. Aujourd’hui, c’est l’expérience que je suis heureuse d’avoir vécue… avec tous ces rebondissements, toutes ces actions, la confiance que l’on m’a offerte. Merci aux partenaires qui ont œuvré pour que nos actions se concrétisent, à notre gouvernance qui a tout essayé pour que l’on en arrive pas là… et surtout….
Surtout … l’équipe avec qui j’ai travaillé pour tous les événements et projets que l’on a porté ensemble, toutes les émotions que l’on a partagées… Je tiens à souligner et remercier la bienveillance et le soutien que l’on a eu les uns pour les autres. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec vous chers et chères collègues. Merci.

Rachel – Salariée de l’ALEC 27

Un grand merci à toute l’équipe, aux précurseurs, pour votre engagement au service de notre planète; je garde espoir que votre action sera poursuivie activement au sein de nos collectivités territoriales. Personnellement encore merci de votre accueil au sein du conseil d’administration.

Yves – Elu eurois

Tout notre soutien à @energieclimat27, compagnons de route de longue date. Une fermeture bien triste alors qu’on a plus que jamais, et urgemment, besoin de passeurs d’écologie et d’innovation sur les territoires…

Association partenaire

Désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, pour être honnête, je ne savais pas quoi dire…
Voyant le manque d’engagement des élus de nos territoires, en même temps je n’arrive pas à croire que tous acceptent la perte d’un outil aussi précieux.

Nicole – Directrice d’une structure partenaire

Je voudrais être à vos cotés pour ce triste moment à passer. Eure Solaire puis l’ALEC 27 reste cher à mon coeur tant par les personnes qui l’ont incarnée que par sa raison d’être. Je ne connais pas exactement les raisons de la liquidation mais j’ose espérer que les pouvoirs publics ont été à vos côtés pour vous soutenir jusqu’au bout !? J’espère que l’ ALEC 27 renaitra sous une autre forme. Suis de tout coeur avec vous.

Elodie – Ancienne salariée

Votre expérience prouve bien que la contrainte est source de créativité, même si j’apprends malheureusement que malgré tous vos efforts, votre situation – sur laquelle vous nous avez régulièrement alertés – ne semble pas trouver d’issue favorable, par cette inertie inconséquente de vos financeurs.
J’admire votre capacité à penser « capitalisation d’expérience pour le réseau » en ces périodes si difficiles, et reconnais bien là votre optimisme, votre persévérance et votre esprit « corporate »…
Cette situation menace d’autres d’entre nous, une amicale pensée de soutien à ceux qui pourraient se reconnaitre. E
Sincèrement désolée de nous pouvoir être plus présente pour le réseau… Et tellement désolée d’être impuissante face à votre situation dans l’Eure. Bon courage amis Normands !

Muriel – Directrice d’une structure partenaire

Je ne pourrais malheureusement pas être avec vous samedi mais j’aimerais témoigner de ma sympathie envers les permanents de l’ALEC. Je vous souhaite à tous bon vent et je ne doute pas  que votre engagement personnel dans la transition écologique nous amène à nous revoir bientôt. Merci pour votre efficacité et pour l’énergie que vous avez mis pour faire avancer les choses.

Christian – Administrateur de l’ALEC

Je me joins bien sûr aux pensées amicales à votre égard. Je souscris à ce que Muriel a pu écrire et vous remercie de partager votre expérience douloureuse.
N’hésitez pas si je peux être d’une quelconque aide.

François – Directeur d’une structure partenaire

J’ai appris avec peine la fermeture de l’ALEC 27. Toutes mes pensées vont vers vous, j’imagine la déception que vous pouvez ressentir face à cette décision, me rappelant de l’énergie et de la motivation sans limite de l’équipe. Que cette énergie perdure dans tous vos projets futurs. Vous pouvez déjà être tellement fiers de tout ce que vous avez apporté aux eurois à travers ces années de travail et je sais que toute cette énergie rayonnera encore longtemps autour de vous.
Je garde un excellent souvenir de mon passage rapide à vos côtes. J’ai continué ma route professionnelle dans l’éducation à la biodiversité, finalement qui s’installe dans la globalité des convictions que nous développions à l’ALEC : l’importance de limiter notre impact environnemental. 
Un grand merci pour tout ce que vous m’avez apporté et un énorme bravo pour le travail que vous avez accompli et le courage dont vous avez fait preuve pour faire un maximum avec le peu de moyen accordés. 

A bientôt sur une autre route

Cloé – Ancienne salariée ALEC 27

Surpris que le SDE 27 ne se soit pas positionné (comme certains l’ont fait pour l’ALEC de la Manche et pour le service énergie de Quimper Cornouaille Développement) .
En tout cas bon courage à toute l’équipe.

Benoît – Directeur d’une structure partenaire

Je savais que la procédure suivait son cours mais malgré tout ça fait une drôle d’impression de recevoir ce type de mail… J’espère que cette période n’est pas trop compliquée à gérer pour vous. Si je peux être d’une quelconque aide (même un simple soutien moral), n’hésitez pas à me faire signe…
Bon courage.

Marie – Directrice d’une structure partenaire

J’imagine que cette semaine est très particulière. Je voulais simplement vous faire part de l’amitié et du soutien de l’équipe et de l’ensemble du réseau à l’équipe et aux personnes impliquées dans le projet de l’ALEC 27.
Le mot de votre présidente est très juste, à la fois reconnaissant, grave et plein d’espoir pour l’avenir. Cela prendre d’autres formes mais nous continuons de croire à la transition énergétique territoriale !

Jean-Baptiste – Directeur d’un réseau national

Bonne continuation à tous, dans d’autres aventures professionnelles dans lesquelles vous pourrez vous épanouir !

Anne-Sophie – Association partenaire

N’abandonnez pas! Gardez le cap . Ce que vous avez fait aujourd’hui vous servira demain.

Marianne – Entrepreneure local

Ces débuts de l’ALEC ont inspiré le jeune lovérien que j’étais dans mon orientation professionnelle. Pour ça et tout le reste, bravo et merci !

Clément – Salarié d’une entreprise de fourniture d’énergie

L’ALEC en un mot? Motivante ! Familles à Energie Positive (FAEP ): c’est là que la démarche collective pour le climat a pris son envol et a donné le CTCE au bout de la démarche.

Laurence – Membre d’un collectif citoyen

Ma directrice m’a envoyé le mail ci dessous qui me touche profondément.
J’avais fait un passage éclair au sein de l’Agence du temps de son ancien patronyme il y a… bien 10 ans de cela.
Bon courage à toute l’équipe. J’espère vraiment de tout coeur que vous rebondirez.

Adrien – Conseiller INFO>ENERGIE

“Quand le dernier arbre sera abattu La dernière rivière polluée, Le dernier poisson pêché, alors vous comprendrez que l’argent ne se mange pas. Géronimo ?

Anonyme

Quelle triste nouvelle !
J’en suis désolée…. En espérant que cela n’augure pas ce que nous craignions avec le désengagement annoncé de l’ADEME…
On est avec vous.

Brigitte – Directrice d’une structure partenaire

Je ne comprends pas non plus ! Je suis sidérée ! 
Alors que l’enjeu est bien que les politiques locaux s’approprient ce formidable outil qu’est l’ALEC…

Sophie – Directrice d’une structure partenaire

Un volcan s’éteint. Des milliers d’êtres s’éveillent ??? Au moins douze !

Nicolas – Salarié de l’ALEC 27

Le CCTES27 félicite et remercie l’ensemble des dirigeants et des collaborateurs  de l’ALEC27 pour  tout le travail accompli depuis tant d’années, pour leurs compétences, pour leur disponibilité, pour leur dynamisme et pour leur gentillesse. Chacun d’eux a tout tenté, avec opiniâtreté, pour la survie de leur association.
Dommage de voir disparaître ce bel outil de travail et cette superbe équipe si utile pour la transition écologique. Vous allez nous manquer et vous allez manquer au territoire.
Nous espérons  que des contacts pourront être conservés,soit dans le cadre de vos  futures fonctions, soit dans le cadre associatif. Nous vous souhaitons bonne chance à tous.

Jean-Claude – Membre d’un collectif citoyen

Association œuvrant quotidiennement pour la protection de l’environnement et l’éducation au développement durable, nous regrettons un acteur local dynamique tel que l’ALEC 27 sur le territoire et nous questionnons sur la prise de conscience de l’importance du travail mené par les associations allant au devant du public sur ces thématiques essentielles.

Frédéric – Directeur d’une structure partenaire

La fin de l’ALEC me touche, car c’était un sacré laboratoire d’idées. Sans vous, je n’aurais jamais fait le défi écol’énergie ou le défi mairie.

Florent – Agent d’une collectivité

Si vous recevez nos messages, sachez que nous sommes tous concernés et consternés. Que peut-on faire pour vous aider que vous n’auriez pas déjà tenté ?

Philippe – Directeur d’une structure partenaire

Vraiment  très  déçue  de cette  décision, vos services  ont été supers et efficaces.
Que puis-je faire ?

Nicole

Idem … quelle tristesse !

Anne – Directrice d’une structure partenaire

J’ai reçu la même chose … triste mél…

Franck – Directeur d’une structure partenaire

C’est avec peine que j’apprends la probable fermeture d’une des agences les plus pertinentes du territoire Seine-Eure et du département. J’ai eu l’occasion de collaborer avec plusieurs membres de l’ALEC27 dans le cadre de mes fonctions au sein d’un EPCI mais aussi en tant que simple citoyen en participant à un Défi FAEP. Dans les deux cas ce fut une très bonne expérience !
La pertinence de cette agence ne fait aucun doute et j’espère que les missions qu’elle porte seront assurées d’une manière ou d’une autre sur le territoire.
Comme le soulignait Mme Terlez, nous n’avons jamais eu autant besoin d’une structure qui accompagne les territoires et les particuliers vers une transition énergétique plus durable où sobriété rimerait avec renouvelable et adaptation avec résilience.
Un grand merci à Florent et toute l’équipe pour leur travail. Je ne pourrai malheureusement pas assister à la journée du 6 juillet mais le cœur y est comme on dit !

Yves – Agent d’une collectivité

Alors que l’urgence écologique est là et dans tous les discours, la réalité, c’est une structure d’ingénierie de terrain, porteuse et accompagnatrice des solutions, qui ferme faute de financement… Immense gâchis de voir ces compétences disparaître…

Jean-Baptiste – Directeur d’un réseau national

Bravo aux équipes de l’ALEC 27 et l’ensemble des administrateurs. Ce fut un réel plaisir de travailler avec des personnes compétentes et performantes sur les enjeux de transition énergétique

Shéhérazade – Salariée d’une entreprise de distribution d’énergie et administratrice de l’ALEC 27

Les Agences locales de l’énergie et du climat (ALEC) accompagnent gratuitement les habitants dans leurs démarches de transition énergétique. Elles sont les chevilles ouvrières de la lutte contre le changement climatique au plus près des citoyens.

Jérémie

Une aberration dans le monde actuel. L’accompagnement des particuliers était professionnel et sans autre idée que l’intérêt général et environnemental. En espérant que l’Agglo Seine Eure prenne le relais … ?

Aymeric

Je suis scandalisée par ce qui arrive au moment où vos interventions sont indispensables. Le public est méprisé et l’écologie aussi. Avec mes remerciements .

Commerçante de Gisors

L’ALEC disparait, c’est triste et quelque peu révoltant, mais l’ALEC était constituée de gens très chouettes (pour ceux que j’ai rencontrés) et j’espère sincèrement que vous avez passé la tempête sans trop de bosses (je n’y crois pas trop) et que vous allez toutes et tous rebondir.

Grégory – Membre d’une association partenaire

Nous étions très tristes d’apprendre la fin de l’agence et la baisse incompréhensible des financements.
Bon courage à toute l’équipe pour la suite !

Maxime – Membre d’une association euroise

C’est une période étrange : c’est la fin d’une aventure et le début de nouvelles possibilités. Je voudrais revenir sur ces cinq années et demie passées au sein de l’ALEC 27.
Les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont ‘je suis reconnaissante’. Ils sont talonnés par ‘comme j’ai changé et grandi au sein et grâce à cette association’.
J’ai exercé ma passion comme métier et c’est une grande chance. Je n’ai pas toujours été passionnée par les économies d’énergie mais j’étais persuadée que l’énergie était une des clés pour un futur porteur d’espoir. Après 5 ans passés à l’ALEC 27, j’en suis maintenant convaincue. J’ai sillonné l’Eure et rencontré des centaines d’élèves, futurs citoyens de notre pays, pendant ces années.
Ce qu’ils m’ont appris est incroyable. Ce qu’ils m’ont donné n’a pas de prix : des rires, de l’énergie, de l’envie, des déclics lorsqu’ils avaient compris quelque chose. J’ai porté une mission humaine et donc fatigante parfois. Il m’a fallu courir les événements, les écoles, les collèges, les stands. Ces cinq années ont été un tourbillon : un fourmillement sans cesse renouvelé d’actions et d’envies.
Je me souviens de mon premier discours devant les 180 collégiens pour la fête de clôture du défi Watt. Je me souviens lorsque j’ai été applaudie par des élèves de collège après une animation. Je me souviens de mes animations au bord de l’Eure, près de la micro-centrale électrique installée à Heudreville. Je me souviens de ma première formation à Caen, auprès de pairs et d’agents de collectivités. Par-delà le stress de ces moments, je me souviens surtout de la joie d’avoir eu cette opportunité de pouvoir transmettre ce que je savais, de pouvoir faire ce que je crois juste.
Il serait faux de dresser un portrait parfaitement idyllique de mon travail. Il y a évidemment des énervements, des dépits, de la frustration, des déceptions, de la fatigue à n’en plus finir. Mais je n’ai pas envie de les mettre en avant ni de les garder en mémoire. Ils font partie de mon travail tel que je l’ai vécu et je les garde aussi comme des éléments constructifs et moteurs. Autant les pics sont des soleils qui nous poussent vers les sommets, autant les chutes sont des piqûres de rappel pour s’améliorer, des moyens de ne pas s’enivrer des sommets.
Grâce à l’ALEC, j’ai appris à travailler en équipe. J’ai mûri, en tant que personne : j’ai appris que je ne pouvais pas être parfaite et même si je pense ne jamais avoir fait de mal, j’ai pu être maladroite et m’en repentir. J’aime mes collègues et l’ALEC 27 m’a appris que je pouvais faire partie d’un tout. L’ALEC 27 m’a appris que je peux compter sur les autres.
Einstein a dit : ‘la connaissance vient de l’expérience, tout le reste n’est qu’information.’ Je viens de vous informer de toute mon expérience et j’espère que cela pourra vous être utile dans la construction de votre propre connaissance.
Merci.

Nolwenn – Salariée de l’ALEC 27

Un constat :

Tout le monde en est convaincu à présent, il y a urgence à soigner notre planète. Mais au delà des faits, de ce que nous constatons chaque jour avec l’ampleur des phénomènes météorologiques, de l’avis des experts et des scientifiques, il apparaît qu’il a un décalage de plus en plus grand entre le discours tenu, et le peu de moyens financiers pourtant nécessaires mis en œuvre.Ceci partout dans le monde, mais hélas dans notre pays qui se veut à la pointe dans le domaine de l’environnement.

Des regrets bien sûr :

L’ALEC27, qui est au fil du temps devenu un outil très performant, voulu par tous (ou presque?), ne peut plus continuer à exercer ses missions de service public, précisément faute de moyens financiers car relevant de contractualisations à dotation devenues trop réduites, l’ALEC27 n’ayant pas accès au champ concurrentiel. L’environnement  semble sujet à des choix qui le relèguent au second plan, c’est à souligner malheureusement. Or la disparition programmée de l’ALEC27 illustre parfaitement ce paradoxe entre un besoin absolu de traiter les maux dont souffre la planète, de préserver l’avenir de tous, et encore une fois les aides que la société daigne y consacrer.
Au delà, il y aura le vide que va créer cette disparition, car les citoyens poussaient de plus en plus souvent la porte de l’ALEC27, à la recherche d’une solution, et il n’y aura plus cet apport des missions de conseil, d’information et de sensibilisation.

Des remerciements surtout :

L’ALEC27 avait toutes les bonnes raisons de continuer ses actions, et il faut saluer la volonté de tous ses acteurs du quotidien qui l’ont portée depuis sa création, permis son développement, puis qui ont tout imaginé pour que cela continue (des choix difficiles ont dus être faits), pour le bien de tous citoyens et collectivités. Il faut donc vraiment remercier tous ceux, fondateurs militants de la première heure (il y a 25 ans on ne parlait pas de l’urgence climatique pourtant prégnante), personnel très impliqué, administrateurs élus et non élus, bénévoles, qui ont tant oeuvré, jusqu’au bout, tous animés de cette conviction qu’il faut agir, vite et toujours plus, pour préserver notre environnement et préparer la transition écologique.

Des souvenirs, des sensations :

En ce qui me concerne, lorsque j’ai intégré début 2006, le collectif EURE SOLAIRE qui n’avait que 2 salariés et un petit local, mais qui avait déjà un immense souci de préparer l’avenir, et qui allait devenir l’ALEC27 que nous connaissons, je m’engageait avec la conviction profonde que les génération déjà anciennes devaient agir pour le bien être des plus jeunes, préserver le futur. Je ne regrette rien de ce que cette aventure m’a apporté, et j’espère que j’ai pu me rendre utile. Parmi les missions de l’ALEC27, il y a(vait) l’énergie aux bout des doigts, cellule proposant une sensibilisation à travers des animations/ateliers, dans les salons, portes ouvertes et dans le milieu scolaire surtout : pour l’anecdote, les enfants ou adolescents peuvent être formés éduqués à l’environnement, certains déjà plus âgés sont ”déformés” et ce sont les plus jeunes qui peuvent leur réapprendre les bons gestes citoyens. J’ai toujours été admiratif de voir avec quelle facilité, les plus jeunes s’appropriaient les bonnes pratiques et les bons raisonnement à propos de l’environnement, mais il est évident que toutes les générations futures vont devoir composer avec cela. Plus satisfaisant encore de voir avec quelle fierté les collégiens et leurs enseignants recevaient leur ”diplôme” à l’issue des challenges annuels du département : ils avaient ”réussi” par leur engagement collectif à faire  réaliser des économies financières réelles à leurs collèges, ils étaient dans une démarches ou chaque geste compte pour les économie d’énergie, la gestion des déchets, etc … Bravo à l’ALEC27 et son accompagnement.

Des espoirs néanmoins :

Nous devons garder cette conviction que même sans l’ALEC27, des missions de ce genre vont continuer ou se mettre en place, peut-être différemment, d’autre solutions et structures existant déjà par ailleurs heureusement. Il faut toutefois rester présent dans nos actions à travers d’autres associations ou entreprises, car le rythme s’accélère, l’urgence climatique n’étant pas une illusion. L’essentiel est de préserver ce qui peut l’être dans l’ALEC7 : tout doit être mis en œuvre pour que le personnel soit intégralement reclassé, car on ne peut que leur souhaiter de rebondir. Il faut souligner le fait que tous les collaborateurs sont dévoués, qualifiés, compétents, ont peut vanter l’expertise de l’ALEC27. L’esprit de l’ALEC27 devrait perdurer d’une certaine façon travers leurs actions futures, bon courage et bonne chance à eux.
ENCORE UNE FOIS MERCI A TOUS, ET CONTINUONS DE CROIRE A UNE PLANETE PRESERVEE !

Pascal – Administrateur et secrétaire de l’ALEC 27

Une triste nouvelle…

Merci pour toutes vos actions 

Nicole – Elue euroise

Désolé de cette nouvelle. Bon courage à toute l’équipe.
Amicalement,

Bruno – Membre d’une structure partenaire
17 juillet 2019
5 Commentaires/par
5 réponses
  1. Philippe SAUVAJON
    Philippe SAUVAJON dit :

    Une belle structure, une belle équipe, tant d’efforts qui disparaissent, c’est un peu difficile à avaler connaissant les besoins, et sachant que d’autres structures, moins bien organisées, avec moins de connaissances, se montent par ailleurs (collectifs citoyens)…
    Un beau gâchis !

    Répondre
  2. Eva - Ancienne salariée
    Eva - Ancienne salariée dit :

    Je suis très touchée par la fin de l’ALEC 27. C’est pourtant une cause utile, indispensable, portée par des personnes investies. C’est bien dommage que les choses se passent ainsi et malheureusement je crois que cela se passe aussi ailleurs.
    Comme vous le dites, cela ne signifie pas que tous ces efforts ont été vains. Les graines semées continuent à germer et l’action continuera sous d’autres formes.
    Mon court passage à l’ALEC m’a permis de faire mes plus belles rencontres humaines dans un cadre professionnel. Jean-Marc m’a fait confiance et toute l’équipe, salariée comme bénévole, a toujours fait preuve de bienveillance. J’en garde une expérience qui me sert encore et qui reste vivante.
    Félicitations à Florent pour avoir mené toute cette affaire ensuite. L’avenir est plein d’autres aventures et la cause du climat commence à se frayer un chemin dans les esprits. Continuons, il faut que le meilleur reste à venir!

    Répondre
  3. pascal Marquis
    pascal Marquis dit :

    Je découvre la nouvelle, n’étant pas dans votre secteur géographique. Dans la foule de documents qui nous parviennent régulièrement ,je n’ai jamais pu me résoudre à ne pas vous lire. Nous sommes une petite association bénévole de Moselle (aux antipodes…) mais nous saluons le travail que vous avez réalisé durant toutes ces années. Vous allez manquer à l’ Eure et aussi à la grande famille des alternatifs. Merci pour tout . Nos meilleurs salutations écocitoyennes, Pascal pour Amper.

    Répondre
  4. Olivier GODART
    Olivier GODART dit :

    Bonjour,

    Je n’avais pas compris que l’ALEC 27 en était là, je suis très touché par cette triste fin, c’est à Eure Solaire que j’ai fais mes premiers pas dans la vie professionnelle en lien avec mes études et certainement grâce à la confiance de Jean-Marc que je suis là ou je suis maintenant avec un boulot qui me plait et une vie qui me plait.
    Même si mon passage à Eure Solaire a été éclair, il a beaucoup compté pour moi et le livre sur les moulins de Louviers offert lors de mon départ reste un excellent souvenir que je conserve avec émotion.

    J’espère sincèrement que tout le monde arrivera à rebondir, pour vous et pour la planète.

    Olivier GODART salarié début 2010.

    Répondre
  5. Pauline, agent d'une collectivité membre
    Pauline, agent d'une collectivité membre dit :

    Je ne connais pas l’ALEC27 depuis longtemps. J’aurais aimé en savoir plus de vous, travailler plus encore avec vous. A parcourir votre diaporama qui résume toutes ces années d’action, vous sembliez être une association si active et bienveillante afin d’amener tout le monde dans la bonne direction qu’est la transition écologique et énergétique.
    Je regrette votre sort, et m’associe à votre tristesse

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *