Quillebeuf/Seine : inauguration de la salle communale Jacques Langlois

Le Maire de Quillebeuf sur Seine, Alain Tessier, a inauguré le 24 novembre 2018 une salle communale entièrement rénovée.

Cette salle construite en 1967 était à l’origine un gymnase. Malgré quelques petites adaptations, ce bâtiment n’était donc pas conçu pour les nombreux usages actuels ou souhaités (accueil d’associations, bibliothèque, activités sportives, accueil de manifestations…). Ce bâtiment était énergivore, peu confortable et non conforme aux dernières réglementations (accessibilité aux personnes handicapées, installations électriques et de cuisine, réglementations thermique et acoustique…).

Pour transformer leur réflexion en un projet opérationnel, les élus ont sélectionné l’agence de l’architecte Eric Duval (Pont-Audemer). Le projet situé dans un périmètre protégé à proximité de l’église devait également répondre aux attentes des Bâtiments de France.

Par ailleurs, concernant le volet rénovation énergétique, la commune a bénéficié de l’accompagnement d’un Conseiller en Energie Partagé (CEP) de l’ALEC 27 intervenant sur les communes de la Communauté de Communes Roumois Seine ayant conventionné à ce dispositif. Le CEP a également accompagné la commune sur le montage des dossiers de financement.

Le financement évalué par la maîtrise d’œuvre à 870 000 euros a bénéficié d’une aide de l’Etat à hauteur de 40 % (DETR) et d’un complément de 56 400 euros de la Région Normandie sur le volet rénovation énergétique de la partie existante.

Le chantier a démarré en février 2018 par le désamiantage du bâtiment. Pour répondre aux différentes attentes, l’architecte a restructuré les volumes existants et une extension a été construite.

Sur le plan énergétique, la construction de l’extension (186 m² ) répond à la réglementation thermique 2012 mais pour la rénovation de la partie d’origine (440 m²), il s’agit de la réglementation thermique de l’existant de 2007 révisée en 2017.

La rénovation thermique de l’existant a porté sur les éléments suivants :

  • La chaudière fuel a été remplacée par une chaudière gaz condensation de 65 kW associée à une régulation performante et un boîtier de programmation. Elle alimente trois réseaux secondaires dont un réseau aérotherme (2 aérothermes en salle principale) et un ballon d’eau chaude sanitaire de 300 litres. Les radiateurs ont été remplacés par des radiateurs basse température avec robinets thermostatiques. Le réseau de chauffage a été calorifugé (25 mm).
  • L’isolation des murs donnant sur l’extérieur a été réalisée pour partie par l’intérieur (70 m² de laine de verre semi-rigide de 120 mm) et pour l’essentiel par l’extérieur (215 m² de panneaux polystyrène expansé de 120 mm).
  • L’isolation sous-toiture déroulée sur faux-plafonds (413 m²) a été réalisée pour partie avec 200 mm de laine minérale et pour l’essentiel avec 300 mm de laine minérale.
  • L’isolation sous plancher a été réalisée par le positionnement de panneau TMS 100 mm sous chape flottante.
  • Les menuiseries (fenêtres, portes-fenêtres, portes d’entrée) ont été remplacées par des menuiseries alu double-vitrage à isolation renforcée.
  • Une bonne mise en œuvre de l’étanchéité à l’air a été respectée d’où l’installation impérative d’une ventilation mécanique contrôlée

L’ensemble de la rénovation thermique représente un montant de 141 000 € HT.

Le bureau d’études thermiques a estimé le gain de consommation à 55% et a projeté une économie annuelle de 5 000 € HT sur le coût de fonctionnement énergétique. L’émission de 28 tonnes de CO2 sera évitée chaque année.

Voilà donc une belle réalisation au service de la population Quilleboise pour de très nombreuses années.

15 janvier 2019
0 Commentaires/par
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *