L’Assemblée Générale de la CUMA Haies’nergie & Territoires

Le 27 mars 2014 s’est tenue à la Chambre d’Agriculture de Bois-Guillaume la deuxième Assemblée Générale de la CUMA Haies’nergie & Territoires. Philippe Dilard, exploitant agricole dans le Pays de Bray et Président de cette CUMA est venu présenter avec ses collègues adhérents le bilan de cette première année de fonctionnement et les projets à venir.

Cet évènement est l’occasion de faire un bref historique. En effet, cette CUMA créée en décembre 2012 avec l’adhésion de 13 agriculteurs est encore jeune mais cette création est le résultat d’une expérience de quelques années.

En effet, dès le début des années 2000, M. Dilard qui faisait beaucoup de bois bûches sur son exploitation comportant un linéaire de haies important a souhaité valoriser plus efficacement ce bois de proximité. En rejoignant, en 2006, les membres de l’association EDEN (Energie Durable En Normandie), association qui disposait d’une déchiqueteuse manuelle,  il avait la volonté de mécaniser la production de bois déchiqueté et développer ainsi une filière bois énergie bocager.

Depuis, une vingtaine d’agriculteurs ont rejoint l’association EDEN, la majorité d’entre eux disposant d’une chaufferie bois plaquettes. En 2009, cette association a eu l’opportunité de signer un contrat avec la chaufferie bois à St Saëns, une chaufferie collective qui dessert 70 appartements. EDEN a été en charge d’apporter 25% du contrat global (220 tonnes).

Avec cette montée en charge de la demande en bois déchiqueté local et à l’initiative des  FDCUMA 276, les agriculteurs déchiqueteurs Haut-Normands ont fait appel en 2010 à une grosse déchiqueteuse NOREMAT. Elle est exploitée par la CUMA Innov’61 basée dans l’Orne. Cela permettait de tester la problématique d’organisation de chantiers et l’efficacité de cette machine à moindre frais. Une tournée annuelle de chantiers de déchiquetage a été organisée puis progressivement une deuxième tournée est devenue nécessaire. Aujourd’hui, ce sont près de 8 semaines de déchiquetage qui sont réalisées en Haute-Normandie.
De plus, EDEN vient de contractualiser sur un approvisionnement partiel en bois énergie plaquettes (300 tonnes/an) pour la nouvelle chaufferie de la ville de Neufchâtel en Bray. Cette montée en charge se poursuivant, il devient difficile d’augmenter le nombre de rotations de la déchiqueteuse en provenance de l’Orne sur l’ensemble de la Haute-Normandie d’où la création fin 2012 de la CUMA Haies’Nergie & Territoires dédiée à la mise en œuvre en secteur rural sur nos territoires de matériels de déchiquetage loués ou achetés .

Le projet repose sur une adhésion initiale de 100 € et un coût de location de la déchiqueteuse avec son chauffeur pour 260 € HT de l’heure rotor.

Pour cette année, la CUMA fait encore appel à la déchiqueteuse d’Innov’61 mais l’assemblée a donné quitus aux administrateurs pour poursuivre leurs démarches comparatives en vue d’acquérir une déchiqueteuse en propre pour fin 2014 et former un chauffeur.
En parallèle, la CUMA a déposé, fin 2013, des dossiers de demandes d’aides de financement auprès du Conseil Régional de Haute-Normandie, du Conseil Général de l’Eure, du Conseil Général de Seine-Maritime, de l’Ademe, du SMAD du Pays de Bray. Ces dossiers sont actuellement en cours d’acceptation sauf pour le Conseil Général de l’Eure qui a répondu négativement malgré le développement des chantiers réalisés chez nos agriculteurs sur ce département, chantiers pourtant nécessaires au développement de cette filière durable et créatrice d’emplois locaux. La BRED a également accepté de financer un prêt de 60 000 €.

Cette première année d’activité a déjà permis d’augmenter les services offerts. En effet, la CUMA a acheté un craqueur de grumes qui permet d’éclater les troncs de plus de 45 cm jusqu’à 120 cm, diamètre que ne pourrait pas absorber la déchiqueteuse telle quelle. Elle vient également d’acheter une grille en G80 qui permet de produire plus rapidement des plaquettes de taille mieux adaptée à l’exploitation de chaufferies plus importantes telle que la  chaufferie de 3 MW associée au nouveau réseau de chaleur de Neufchâtel en Bray.

Souhaitons bonne chance à cette jeune CUMA Haies’Nergie & Territoires qui compte déjà trois fois plus d’adhérents qu’à ses débuts en espérant que ces chiffres convainquent les décideurs à apporter leur aide à ce projet prometteur et porteur d’emplois locaux.

Pour tous renseignements ou pour adhérer à cette  CUMA, contactez Philippe Dilard, Président de la CUMA Haies’Nergie & Territoires au 06.61.85.01.53

Crédit photos : ALEC 27
1 avril 2014
2 Commentaires/par
2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] En rejoignant, en 2006, les membres de l'association EDEN (Energie Durable En Normandie), association qui disposait d'une déchiqueteuse manuelle, il avait la volonté de mécaniser la production de bois déchiqueté et …  […]

  2. […] … le Conseil Général de l'Eure qui a répondu négativement malgré le développement des chantiers réalisés chez nos agriculteurs sur ce département, chantiers pourtant nécessaires au développement de cette filière durable …  […]

Les commentaires sont désactivés.