Une extension d’école maternelle exemplaire à Guichainville

Afin de répondre à l’augmentation du nombre de demandes de scolarisation sur Guichainville, la municipalité décide en 2013 d’étendre l’école maternelle pour accueillir des enfants supplémentaires.

L’extension composée de deux classes doit être fonctionnelle et directement en lien avec l’existant.

Une volonté d’exemplarité

Devant les défis environnementaux et climatiques, la commune a souhaité être exemplaire en offrant aux enfants un bâtiment performant et ayant un impact faible sur l’environnement. Sous l’impulsion de Mme Bescond, l’architecte du projet, le conseil municipal valide en 2013, le principe de la construction de l’extension sous la forme d’un bâtiment ayant pour objectif de se rapprocher du label passivhaus*.

 

Des performances énergétiques élevées

Le niveau de consommation prévisionnel est de 51 kWhep/m².an**. Ainsi ce bâtiment consommera environ 40 % d’énergie en moins par rapport à un bâtiment similaire respectant la réglementation thermique 2012 !

4t51XNzz8286rm552Ze9dzcczOvem7uuZlXPTf33Myrnpt7bv4JCgnnHGrVQO8AAAAASUVORK5CYII=

Bâtiment en ossature bois et murs en fibre de bois (photo ALEC 27)

Cette performance est possible en soignant tout d’abord l’enveloppe, c’est-à-dire en isolant efficacement et en rendant le bâtiment étanche à l’air. L’enveloppe extérieure est composée de cadres en bois massif, de panneaux de laine de bois et de ouate de cellulose de 300 mm d’épaisseur. Le plafond est isolé par de la laine minérale de 280 mm d’épaisseur. Le tout est composé en grande partie par du bois, matériau neutre en carbone et par des matériaux sains. Le bâtiment aura un impact sur l’environnement plus limité qu’un bâtiment conventionnel.

 

*passivhaus : label allemand de performance énergétique
** : kWhep : KiloWattheure d’énergie primaire

Chauffage et ventilation performants

4KFt8vB5sXQAAAABJRU5ErkJggg==

Le chauffage est assuré par une pompe à chaleur air/eau alimentant un plancher chauffant basse température. Le besoin de chauffage, faible, est complété par une ventilation double flux permettant de récupérer les calories de l’air vicié afin de réchauffer l’air neuf en période hivernale. Sous réserve d’une très bonne étanchéité à l’air de ce bâtiment, ce système permet théoriquement une récupération des calories jusqu’à 95%.  Ainsi performance énergétique et ventilation sont compatibles.

Descriptif technique

CEP estimé                       51 kWh EP / m².an

Economies d’énergie      40 % (comparatif RT 2012)

SHON                                219 m²

Durée du chantier           14 mois

Date de livraison             septembre 2015

 ……………………………………………………………………………

 Maître d’ouvrage             Commune de Guichainville

Conducteur d’opération  Mdts

Architecte                           Mme Bescond, Architecte

Données économiques

Coût des travaux                 2290 € HT /m² utile

 Aides publiques 

 Conseil Départemental      24 %

GEA                                         28 %

ADEME                                  2 %

Commune                              46 %

Label passivhaus et RT 2012

label passiv

La nouvelle réglementation thermique RT 2012 est entrée en vigueur le 1er janvier 2013 pour tout type de bâtiment neuf. Avant cette date les bâtiments construits devaient respecter la RT 2005. Cette nouvelle réglementation plus exigeante impose une isolation renforcée et une très bonne étanchéité à l’air.

Un maître d’ouvrage peut décider d’être encore plus ambitieux. Un bâtiment dit « passif » (du label allemand passivhaus) consommera moins de 15 kWhep/m².an pour le chauffage. A l’avenir les bâtiments neufs seront à énergie positive (BEPOS) c’est-à-dire qu’ils produiront plus d’énergie qu’ils n’en consommeront grâce aux énergies renouvelables.

7 juillet 2015
par