Visite de la cartonnerie DS Smith Paper

Les 6èmes Rencontres nationales Energie et Territoires ruraux étaient organisées par le CLER à Kaysersberg les 28, 29 et 30 septembre 2016. Ce fut l’occasion de visiter des sites  sur ce territoire inscrit dans la démarche TEPOS et parmi eux, celui de la cartonnerie située à Kaysersberg.

La cartonnerie DS Smith est un producteur majeur de carton plat recyclé et un fournisseur de premier rang de papier pour carton ondulé. Leurs utilisations sont multiples: du carton pour barils de lessive aux couvertures lourdes de carton ondulé en passant par les cartons pour boîtes à fromage ou les intercalaires de palettisation… Son potentiel de production est de 180 000 tonnes.

Un peu d’histoire

Cette ancienne scierie a été convertie en cartonnerie en 1909. En 1927, c’est la construction d’une seconde machine à carton . Ferdinand Béghin acquiert l’entreprise en 1961. En 1989, reconstruction de la machine à carton 2. La société est acquise par le groupement international DS Smith en 1992 et certifiée ISO 9001 pour la première fois en 1995. Elle compte actuellement 190 employés.

Petite curiosité: le site abrite le Prieuré d’Alspach,  classé monument historique et datant du 12ème siècle. Il est aujourd’hui propriété d’une association et héberge régulièrement des expositions.

Le Prieuré d'Alspach sur le site même

Le Prieuré d’Alspach sur le site même

De nombreuses actions en faveur du développement durable: recyclage, cogénération, méthanisation

L’entreprise utilise comme matières premières de vieux cartons et papiers journaux qui proviennent d’Allemagne, très proche et de France et pour les restes d’imprimeries, de grandes agglomérations ou de l’Ile de France. Le recyclage est possible de 6 à 7 fois mais il faut un pourcentage d’environ 15% de fibres vierges pour avoir un résultat optimal.

La production valorise le carton recyclé grâce à deux machines. En 2001, le charbon des chaudières est remplacé par le gaz et une cogénération électrique est installée.

Jusqu’en 1991, il y avait une installation aérobie d’épuration. Elle est complétée en 2008 par un étage anaérobie et un nouveau système d’épuration des effluents est mis en œuvre : la méthanisation. La production de biogaz (200 Nm³) est revalorisée dans la chaudière et représente environ 6% de la consommation totale d’énergie. A l’issue du bassin de décantation, on obtient de l’eau qui est rejetée dans la rivière et des boues qui sont reincorporées dans le carton produit.

 

Les différents stades d'épuration de l'eau

Les différents stades d’épuration de l’eau

La station d'épuration avec l'unité de méthanisation

La station d’épuration avec l’unité de méthanisation

Vers le dernier bassin d'épuration

Vers le dernier bassin d’épuration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations techniques

Machine à carton 1(datant de 1908): 9 couches – Grammage de 200 à 700g/m2 -Capacité de 40 00 tonnes par an -Vitesse maximale de 200m/minute – Laize maximale de 2,24m

Machine à carton 2(datant de 1928): 9 couches – Grammage de 200 à 700g/m2 -Capacité de 140 00 tonnes par an -Vitesse maximale de 340m/minute – Laize maximale de 3,36m

Machine à carton 2

Machine à carton 2

Produits

  • Cartons plats recyclés de 150 à 700 g/m2
  • Cartons redoublés par contrecollage de 10/10è au 35/10è
  • Cartons imprimés (impression Flexo jusqu’à 6 couleurs)
  • Cartons complexes (simple et double contre-collage de films et différentes spécialités)
  • Assiettes en carton recyclé, blanches et imprimées
5 octobre 2016
par