Zoom sur l’engagement de l’école Louis Pasteur dans le défi écol’énergie à Rouen

La classe de CM2 de Mme Thiam est la classe pilote pour le défi cette année. Une année riche en initiatives qui n’est toujours pas finie ! Zoom sur les actions phares de cette école exemplaire.

« Pendant les vacances de février, nous avons montré à nos parents la liste des éco-gestes que nous avons décidé d’appliquer à l’école et depuis, ils font beaucoup plus attention à la maison ! » expliquent fièrement les élèves à Nolwenn Léostic, animatrice à l’Agence Locale de l’énergie et du climat et chargée d’animer les séances de sensibilisation dans l’école.

« Le tri du papier, ramassé tous les mercredis et mis à la poubelle par les enfants, ainsi que la collecte des piles et des cartouches fonctionnent très bien grâce à tous les élèves (du CE2 au CM2). De même, nous avons remarqué que depuis le retour des vacances de février, les lumières du couloir sont toujours éteintes. Tous les professeurs et tous les élèves s’impliquent ! » ajoute Mme Thiam, professeur de CM2 référente du défi et directrice de l’école.

DSCN3533

La liste des éco-gestes décidés de façon collective par les élèves englobe plusieurs domaines de l’écocitoyenneté et ne se limite pas aux mesures d’extinction des appareils électriques et à la régulation du chauffage, les deux postes de consommation les plus énergivores.

Les élèves ont imprimé la liste et marqué d’une croix les éco-gestes qu’ils appliquent. Ainsi, à titre d’exemples :

  • créer une affiche et veiller à ce que la porte du couloir menant à la cour de récréation soit fermée lors des pauses ;
  • créer un sonomètre avec un système de cartons rouge, orange et vert en fonction du bruit dans la cantine afin de pouvoir mieux apprécier les goûts des aliments grâce à un bruit moindre ;
  • créer des affiches, une BD et des slogans pour sensibiliser tous les élèves aux éco-gestes (récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes et nettoyer le tableau, venir à l’école à pied et à vélo autant que possible, etc.)

Il est à noter que sous l’impulsion de Mme Thiam, les professeurs de l’école maternelle et les animateurs des temps d’activités périscolaires ont également été inclus dans le projet et se sont montrés très intéressés.

« Veillez à changer à votre rythme ! » rappelle Nolwenn Léostic, qui explique son expérience personnelle : « pas à pas, j’ai changé mon comportement et commencé à me poser des questions sur mes modes de consommation : alimentation, produits d’entretien… Je me suis fixée de nouveaux comportements à adopter tous les mois, mais je ne le faisais que si l’éco-geste était acquis, c’est-à-dire qu’il était devenu une habitude à laquelle je ne pensais plus. Par exemple, fermer les volets dès que la nuit tombe pour conserver la chaleur, diminuer le thermostat en cas d’absence ou de vacances. C’est uniquement en modifiant lentement ses habitudes qu’il est possible de parvenir à conserver les bons réflexes sur la durée ! »

7 mars 2016
2 Commentaires/par
2 réponses
  1. BALLA MAHAMAN RABIOU
    BALLA MAHAMAN RABIOU dit :

    J’ai un projet d’accès aux services énergétiques dans une commune rurale du Niger, nous électrifions par système solaire les écoles et les cases de santé, je serais heureux d’engager les élèves de cette commune rurale dans le défi EcolEnergie, ce sera une très bonne initiative.

    • Nolwenn LEOSTIC - Chargée de mission éducation à l'énergie et au climat
      Nolwenn LEOSTIC - Chargée de mission éducation à l'énergie et au climat dit :

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour votre intérêt pour le défi écol’énergie qui vise à modifier les comportements pour éviter les gaspillages énergétiques. Je serai très intéressée par vos retours d’expérience. Je pense que les comportements sont d’autant plus importants dans des contextes énergétiques très contraints car j’imagine que la majeure partie de la production d’électricité photovoltaïque n’est certainement pas consommée en journée mais le soir. Pour quel système de batterie avez-vous opté? Comment avez-vous associé les habitants au projet? Quels sont les éco-gestes que vous avez mis en place? Quelle solution technique de panneau solaire avez-vous retenue? Si vous avez le temps, je serai très intéressée par votre réponse.
      Je vous souhaite une très bonne continuation et n’hésitez pas à nous écrire à ebdd[a]alec27.fr pour nous faire connaître les résultats de votre projet.
      Cordialement,
      Nolwenn LEOSTIC, chargée de mission éducation à l’énergie et au climat

Les commentaires sont fermés.